Matthieu 3 : 13-17

Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui.
Mais Jean s'y opposait, en disant : C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et tu viens à moi !
Jésus lui répondit : Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste.
Et Jean ne lui résista plus. Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l'eau.
Et voici, les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles :
Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection.

Introduction

Jésus vint au fleuve du Jourdain avec de nombreux autres juifs pour être baptisé par Jean Baptiste.

Le baptême de Jean était un baptême de repentance pour les péchés commis. Or Jésus n'avait jamais commis le moindre péché.
Pourquoi donc Jésus est-il venu se faire baptiser ?

Le baptême de Jésus annonce la grande œuvre rédemptrice que Dieu avait prévu à travers le Messie. Cela a été annoncé à l'avance afin que ceux qui verraient l'accomplissement de ces choses n'aient aucune excuse devant Dieu pour ne pas avoir suivi Jésus-Christ.

Ainsi, avant de suivre Jésus comme le Christ, il faut s'assurer qu'il est le Messie annoncé par les prophètes.

Le baptême : Annonce de l'identité de Jésus

Ce baptême est le bon moment pour attester de l'identité réelle de Jésus.

La venue du Saint-Esprit sur Jésus affirme que Jésus est le Christ annoncé.

Par exemple, nous pouvons lire dans le chapitre 11 d'Ésaïe qui traite du règne du Messie :

L’Esprit de l'Éternel reposera sur Lui : Esprit de sagesse et d'intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de l'Éternel.
Ésaïe 11 : 2

La voix du Père confirme aussi que Jésus est le Christ annoncé. En effet, ce qu'Il dit se réfère au Psaume 2, où le Messie est annoncé comme un roi régnant avec une verge de fer.

Je publierai le décret ; l'Éternel m'a dit : Tu es mon fils ! Je t'ai engendré aujourd'hui.
Psaume 2 : 7

Mais avant d'être ce Messie régnant, Jésus devait d'abord être le Messie souffrant, qui meurt pour sauver l'humanité.

Il est important de remarquer que Jésus-Christ n'avait pas encore commencé son ministère. Ce baptême est donc l'introduction de 3 années où Il va :

  • Annoncer que la réconciliation avec Dieu va être désormais possible.
  • Faire des guérisons, qui annoncent la véritable guérison, celle de l'âme.
  • Faire des miracles, pour attester que le Messie tant attendu (400 ans) est là.
  • Et surtout, accomplir tout ce qui avait été annoncé par les prophètes concernant le Messie : racheter le peuple pour Dieu son Père.

Le baptême : annonce du ministère de Jésus

Avant de commencer son ministère, Jésus devait se faire baptiser pour annoncer sa propre mort et sa résurrection. Il annonçait par là que ceux qui croiront en lui auraient la vie éternelle.

Le baptême de Jean était un baptême de repentance, c'est-à-dire que celui qui se faisait baptiser se reconnaissait pécheur devant Dieu. Jésus n'avait donc pas besoin de se faire baptiser ; en effet, Il n'avait à se repentir d'aucun péché, selon qu'il est écrit à propos du vrai souverain sacrificateur, Jésus-Christ :

car nous n'avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché.
Hébreux 4 : 15

Mais ce baptême annonce la raison de sa venue sur terre :
Du divin juge qu'Il était au ciel, Il est venu prendre la place des coupables que nous sommes afin que par sa mort, le péché de ceux qui croient en Lui soit puni, et que par sa résurrection, la vie soit donnée à ces croyants.

Le baptême pour un nouveau converti

Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés.
Nous avons donc été ensevelis avec Lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.
Romains 6 : 3-4

Ce passage nous montre bien la signification du baptême selon la Bible. Le baptême concerne ceux qui veulent mourir à leur vie passée pour renaitre avec Jésus-Christ, le Seigneur et Sauveur.

  • Quand celui qui a cru est plongé dans l'eau, il annonce aux autres que son ancien lui est mort.
  • Quand il ressort de l'eau, il renait en tant qu'enfant de Dieu.

Cet acte symbolique est de volonté divine :

Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.
Jean 1 : 12-13

Conclusion

Cher lecteur, Dieu est juste, Il ne laissera pas votre péché impuni. Mais Dieu est amour et Il voudrait que vous viviez avec Lui éternellement.
Nos bonnes œuvres ne peuvent pas effacer nos péchés. Voyez l'amour de Dieu qui a tout accompli pour que vous puissiez venir à lui tel que vous êtes, juste en croyant de tout votre cœur !
Alors, si tel est votre foi, n'hésitez plus et demandez le baptême.

Si vous êtes déjà baptisé, souvenez-vous que le baptême de Jésus annonce aussi son ministère futur. De même, souvenons-nous que notre baptême est l'annonce de notre engagement à vivre pour Dieu dans le futur.

Où en sommes-nous par rapport à cet engagement ?
Sommes-nous toujours de ceux qui sont morts à eux-mêmes pour vivre entièrement pour Christ ?
Notre identité est-elle toujours en Christ ?

J'ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi.
Galates 2 : 20