Apocalypse 3 : 7-13

Écris à l'ange de l'Église de Philadelphie :
Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n'ouvrira :
Je connais tes œuvres. Voici, parce que tu a peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n'as pas renié mon nom, j'ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer.
Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent ; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t'ai aimé. Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l'heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre.
Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne.
Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n'en sortira plus ; j'écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d'auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau.
Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises !

Introduction

Philadelphie veut dire « Amour fraternel ». La ville tire son nom de la réconciliation entre deux frères : le roi de Pergame et le roi de Lydie. Pour fêter l'enterrement de la hache de guerre, ils ont construit cette ville entre leurs deux villes.

L’église locale de Philadelphie est l’église modèle : en toute circonstance, elle s’est appuyée sur la Parole du Seigneur et elle est restée sous son obéissance. En retour, elle est aimée du Seigneur, pour preuve, même ses ennemis reconnaissent que le Tout-Puissant les a aimés.
1. Celui qui parle

Jésus se présente comme « le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David ». Pour les cinq premières églises, Jésus prenait un titre tiré du premier chapitre de livre de l'Apocalypse. Mais maintenant, ses références sont dans les chapitres suivants :

  • Apocalypse 5 : 5 & Apocalypse 22 : 16 évoquent l'affiliation à David
  • Apocalypse 6 : 10 évoque « le maître Saint et Véritable »

Le thème principal du livre d'Apocalypse est de présenter le retour de Jésus. Prendre des identités dans les chapitres suivants invite le lecteur à porter ses regards vers l'avenir.

Remarquons aussi que ces trois caractéristiques définissent bien le ministère du Messie pour les hommes :

  • Saint : Il est venu apporter sa sainteté et nous éloigner du péché.
  • Véritable : Il est la vérité qui nous affranchit de la misère du péché.
  • Celui qui a la clé de David : Puissance royale qui vainc le péché en notre faveur.

En somme, Christ est celui qui ôte le péché et nous épargne son salaire : la mort.

2. Ce qui est bon

L'église est victorieuse bien qu'elle ait peu de puissance. Avoir peu de puissance sous-entend ici qu'elle n'a pas la puissance selon les hommes (argent, forces armée ...) et qu'elle ne les recherche même pas. Sa puissance, cette église locale de Philadelphie l'a trouvé ailleurs.

Premièrement, elle puise sa force dans la sainteté : elle n'a pas renié le nom de Jésus. En effet, la première chose que Satan veut faire, c'est extraire toute assemblée, et donc tout chrétien, au vœu qu'il a fait de consacrer sa vie à Christ. Cela commence par renier Christ. Mais les chrétiens doivent toujours avoir en tête à propos de Jésus :

Il n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.
Actes 4: 12

Deuxièmement, ils ont trouvé un appui sur car tous les chrétiens de cette assemblée sont restés dans la vérité : ils ont gardé sa Parole. Sans la Bible, même un chrétien serait comme une personne qui marche dans la nuit sans lampe, selon qu'il est écrit :

Ta parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier.
Psaume 119 : 105

Et troisièmement, ils n'ont pas chancelé car le Seigneur leur a donné sa puissance car ils ont combattu le bon combat de la foi : la persévérance. Il est facile de fournir un effort sur une courte durée mais il faut de la puissance pour persévérer :

Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l'affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l'épreuve, et cette victoire l'espérance.
Romains 5 : 3-4

3. Ce qui est mauvais

Dans cette lettre, il n'y a aucun reproche. Est-ce à dire que cette église est parfaite ? Les chrétiens ne connaitront plus le péché quand ils seront au paradis mais nous remarquons simplement qu'il n'y a pas de place pour le péché lorsqu'une assemblée se consacre à son Maître, c'est-à-dire lorsqu'elle se laisse instruire par les Saintes Écritures et qu'elle puise sa force par la foi en Celui qui a promis d'être avec nous tous les jours.

Un chrétien peut chuter mais ne demeure pas dans le péché car il connait le chemin du salut :

Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.
1 Jean 1 : 9

4. Ce qui reste à faire

Ce que le Seigneur veut, c'est que nous trouvons en Lui la force de l'attendre dans la vérité et la sainteté. En l'attendant ainsi, Il nous utilisera pour faire d'autres personnes ses disciples.

Le Seigneur est bon et encore aujourd'hui, il veut nous rendre participants de son ministère de sainteté, de vérité et de puissance.

5. Promesse au vainqueur : Être une colonne dans la Jérusalem céleste

Le paradis est aussi appelé la Jérusalem céleste, selon qu'il est écrit :

Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus. Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux.
Apocalypse 21 : 1-2

La récompense du chrétien sera d'être une colonne dans cette ville. Bien qu'il y ait énormément de choses à dire sur cette ville céleste, nous retiendrons seulement que la colonne que sera le chrétien symbolise l’importance qu’il aura dans le ciel. Cela montre qu'il y aura une activité palpitante au ciel.

Par ailleurs, il est écrit :

Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus Christ lui-même étant la pierre angulaire. En lui tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint dans le Seigneur. En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.
Éphésiens 2 : 20-22

Le fait d'être comparé à une colonne dans la Jérusalem céleste est en fin de compte la suite logique de la vie du chrétien qui fait partie du temple saint.

6. Promesse au vainqueur : Prendre l'identité divine

Dieu a créé les hommes pour être en communion avec Lui. Bien que cette communion fut brisée à cause le péché, par grâce à l'œuvre du Messie, elle sera rétablie pour tous ceux qui auront cru au nom du Seigneur Jésus.

Pour l'église de Philadelphie, le Seigneur affirme cela en mettant son nom sur la personne. La communion sera telle que le croyant sera identifié à Christ à l'image de la communion qu'il y a entre un homme et une femme qui se marient et qui dans un sens n'ont plus qu'une seule identité dans la mesure où ils portent le même nom.

Les noms associés au chrétien seront :

  • Le nom de Dieu Lui-même : faire un avec le Tout-Puissant.
  • Le nom de La ville : faire un avec les autres âmes sauvées.
  • Le nouveau nom de Jésus : s’unir avec celui qui est nommé « le véritable ».

Pour le nom de Jésus est très important parce que c’est par ce nom que :

  • Le chrétien est sauvé selon actes 4 : 12
  • Le chrétien est haï de ce monde selon Actes 9 :16
  • Le chrétien reçoit sa force selon Actes 2 : 38
  • Le chrétien prie selon Matthieu 18 : 30

Conclusion

Les églises sont appelées à bien écouter et mettre en pratique le message de l’église de Philadelphie car :

  • Nous sommes appelés à ouvrir les oreilles
  • Jésus se réfère à un futur immédiat

Comme cette église locale, nous devons nous appuyer sur le Seigneur pour voir le Seigneur œuvrer dans nos églises locales :

  • Rester dans la vérité de la Bible
  • Puiser en Jésus-Christ la force de ne jamais renier son nom
  • Veiller à ce que nos progrès spirituels soient visibles de tous

Si telle est notre cas, notre joie ici bas sera de voir Dieu agir.

Espère en l'Éternel, garde sa voie, Et il t'élèvera pour que tu possèdes le pays ;
Psaume 37 : 34