Introduction

L'œcuménisme appartient aux sujets qui déclenchent des débats passionnés si deux points de vue opposés viennent à se rencontrer. Mais n'opposons pas la conviction à l'annonce de la vérité dans l'amour. En effet, proclamer aux hommes que Christ seul peut les sauver est la plus grande marque d'amour.

Pour être clair dès le début, je pense que les églises de tendance protestante ont emboîté un bien mauvais pas en mettant en commun leur foi, leur culte, leur vie de prières, leur communion fraternelle ou même certaines bonnes œuvres avec des religions qui n'ont pas Jésus-Christ comme seul et unique Seigneur et Sauveur.

Si des chrétiens véritables en sont venus là, c'est parce que des faux docteurs sont entrés dans les églises pour séduire les enfants de Dieu. Mais les vrais chrétiens rejetterons cette hérésie par amour pour la Parole de Dieu et par amour pour son prochain.

1. Ce que nous vous annonçons...

La grande séduction est d'abandonner le message de l'Évangile parce que ce message fait deux camps : soit nous sommes avec Dieu par la foi en Jésus-Christ, soit nous sommes ennemis de Dieu.
La séduction consiste donc à dire qu'au nom d'un vague amour universel, nous devons accepter tous ceux qui ont une aspiration spirituelle en tant que frères et arrêter de leur présenter l'Évangile.

Pour atteindre ce but, les faux docteurs se sont attaqués à l'épée des chrétiens : la Parole de Dieu ; c'est-à-dire qu'ils les découragent de présenter fidèlement le message de l'Évangile.

Ainsi, si les véritables chrétiens ont cédé aux chants des sirènes de l'œcuménisme, c'est parce qu’on les a aidés à oublier la bonne nouvelle en Jésus-Christ. Or c'est uniquement ce message qu'ils sont appelés à annoncer.

Pour bien comprendre ce salut, il faut commencer par comprendre qui est Dieu. C'est pour cela que Jean rappelle dans sa première Épître Sa nature :

La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c'est que Dieu est lumière, et qu'il n'y a point en lui de ténèbres.
1 Jean 1 : 5
Or si Dieu est lumière et qu'il n'y a rien de mauvais en Lui, cela signifie :
  • Dans sa pureté, il ne peut admettre en sa présence que des êtres aussi purs que Lui.
  • Le problème est que nous sommes des pécheurs, tous autant que nous sommes.
  • Nous avons donc tous besoin que Dieu intervienne en notre faveur.

Heureusement pour nous, c'est ce qu'Il fit en la personne de Jésus-Christ et en Lui seul, si bien que Jésus dira :

Nul ne vient au Père que par moi (Jean 14 : 6)

Une grande erreur du mouvement œcuménique est de penser que nous pouvons venir auprès du Père par un autre chemin. Rappelons de ce que la Parole de Dieu déclare :

Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme, qui s'est donné lui-même en rançon pour tous.
1 Timothée 2 : 5-6

Ainsi, lorsqu'un véritable chrétien fait des compromis sur ce point, la conséquence est que cela amènera systématiquement deux problèmes :

  • Il manque d'amour pour son Seigneur et Sauveur car il altère le message de l'Évangile.
  • Il manque d'amour envers les autres parce qu'il les laisse mourir dans leurs péchés en arrêtant de les évangéliser.

2. Les séductions de l’œcuménisme.

2.1. Ajouter la pratique de la Loi au salut en Jésus-Christ.

Une des séductions est basée sur le fait que nous croyons en l'Ancien Testament. Donc il serait normal de partager notre foi avec tous ceux qui pratiquent la Loi en vue de gagner leur salut.

Or, laisser croire que la pratique de la Loi est compatible avec la foi en Jésus altère le message de l'Évangile :

Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi ; vous êtes déchus de la grâce.
Galates 5 : 4

Lorsque Paul s'adresse aux églises en Galatie, il leur parle avec tout son amour. Il ne veut pas qu'ils passent à côté du salut obtenu par la grâce si bien qu'au lieu de les laisser dans ces fausses pensées, il les conjure de quitter de cette voie :

O Galates, dépourvus de sens ! qui vous a fascinés, vous, aux yeux de qui Jésus Christ a été peint comme crucifié ?
Voici seulement ce que je veux apprendre de vous : Est-ce par les oeuvres de la loi que vous avez reçu l'Esprit, ou par la prédication de la foi ?
Etes-vous tellement dépourvus de sens ? Après avoir commencé par l'Esprit, voulez-vous maintenant finir par la chair ?
Avez-vous tant souffert en vain ? si toutefois c'est en vain.
Galates 3 : 1-4

Il peut donc y avoir une fascination dans le retour de la pratique de la Torah mais pour les vrais chrétiens, Paul rappelle qu'ils n'ont pas cru en vain et qu'ils sauront se détourner de cette séduction.

2.2. Ajouter la pratique des bonnes œuvres au salut en Jésus-Christ.

Une autre des séductions est de partager notre communion avec ceux qui pratiquent toutes sortes de bonnes œuvres. Il est vrai qu'il est tentant d'appeler « frère » celui qui a les mêmes valeurs que nous :

  • Combattre l'injustice.
  • Combattre la pauvreté.
  • Revenir au respect des autorités.
  • ... etc...

J'ai travaillé un temps parmi les SDF de Paris et j'ai eu l'occasion d'entendre divers récits. Et je me suis rendu compte que ces personnes avaient surtout besoin d'entendre la bonne nouvelle en Jésus-Christ. En effet, la misère sociale ne se résout pas par la richesse matérielle.

Combien d'euros faut-il pour enlever la haine, la rancune, l’amertume, la convoitise, la rébellion ou l'adultère ? Ce sont ces maux-là qui accablent réellement une personne et non la faim, la nudité ou d'autres circonstances difficiles.

Comment se fait-il que les apôtres aient trouvé la force de chanter des cantiques en prison ? Comment se fait-il que Paul ait pu affirmer :

j'ai appris à être content de l'état où je me trouve. Je sais vivre dans l'humiliation, et je sais vivre dans l'abondance. En tout et partout j'ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l'abondance et à être dans la disette.
Je puis tout par celui qui me fortifie.
Philippiens 4 : 11-13

Ils n'étaient pas des surhommes mais simplement des gens réconciliés avec Dieu et consolés par leur céleste Père.

Le problème est que la pauvreté extrême fait croire que les maux liés au péché ne sont pas si dramatiques dans une vie alors que ce sont les fruits d'un cœur rebelle contre Dieu qui ont rendu la personne dans la situation si précaire.
Le plus grand manque d'amour qu'on peut démontrer pour ces personnes est de leur dire qu'au fond, s'ils avaient un plus de moyens, ils seraient des gens bien.

Ne nous laissons pas séduire par les œuvres au détriment de l'annonce simple de l'Évangile. Il est écrit :

Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu.
Romains 8 : 8

Par amour pour nos semblables, ne laissons pas croire une seconde que leur principal problème est d'ordre social mais disons-leur qu'ils ont besoin avant toute chose d'être réconciliés avec Dieu.

À partir de là, un signe de guérison de l'âme sera le fait qu'ils vivront plus pour eux-mêmes mais pour Dieu.

Remarquez que le fait d'être riche ne donne pas plus de paix dans le cœur... Seul l'Évangile donne le vrai repos.

2.3. Ajouter la pratique du mysticisme au salut en Jésus-Christ.

La dernière séduction que je relèverai est celle du mysticisme. En effet, un verset que sortent les partisans de l’œcuménisme est Jean 3 : 8 qui dit que le vent souffle où il veut. Ce verset fait référence à l'œuvre du Saint-Esprit.

Donc, ils concluent que là où il y a des manifestations spirituelles identiques, comme le parler en langue, c'est forcément le même Esprit de Dieu qui agit. Ainsi, un grand mouvement œcuménique s’appuie sur ces phénomènes pour justifier leur communion.

Attention à ne pas nous laisser séduire par les pratiques mystiques des autres groupes religieux parce que la Bible est précise sur les esprits acceptables :

tout esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu, c'est celui de l'antéchrist
1 Jean 4 : 3

Ainsi, si personne ne peut attester que l'esprit qui anime un groupe confesse clairement Jésus-Christ, c'est que cela vient de l'antéchrist. Je vous invite à réfléchir à cela lors des séances de parler en langue...

Beaucoup seront surpris au jour de l'avènement du Seigneur :

Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ?
Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.
Matthieu 7 : 22-23

Ne nous laissons pas séduire par des manifestations d'esprit car cela sera toujours au détriment de la vérité exposée dans les Saintes Écritures. Il serait dommage que ce que Dieu a mis sur notre route n'entende jamais de notre bouche le besoin de venir à la repentance.

Conclusion

L’œcuménisme est le fait de partager sa foi d'une manière ou d'une autre avec une personne qui n'a pas la foi en Jésus-Christ seul.

Les faux docteurs nous séduisent en prêchant un amour humain. Malheureusement, soyons conscients que ce qu'ils prêchent va condamner pour toujours des âmes en enfer parque il nous ait interdit de prêcher l'Évangile.

Par amour pour nos amis, nos parents, notre prochain, ne nous lassons pas d'être des ambassadeurs pour Dieu. Manifestons le même amour que celui dont Christ nous a manifesté en nous confrontant à la bonne nouvelle de Dieu : Christ nous a sauvé parce qu'on était digne de finir éternellement en enfer.

Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation.
Nous faisons donc les fonctions d'ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous ; nous vous en supplions au nom de Christ :
Soyez réconciliés avec Dieu !
Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.
2 Corinthiens 5 : 19-21