Introduction

Kant, un célèbre philosophe, savait que le passé est immuable. Il en déduit ainsi que Dieu n'existe pas selon sa démonstration que je résumerais ainsi :

Si Dieu existe alors Il devrait être omnipotent (tout puissant). De ce fait, il pourrait altérer le passé. Or le passé ne peut pas être modifié puisqu'il est gravé dans nos mémoires. Donc, Dieu n'est pas omnipotent, donc Dieu n'existe pas pour lui.

J'ai appris cette pensée de Kant en m'intéressant dernièrement à une vidéo où un scientifique répondait à l'existence du temps. Parmi les nombreux éléments très intéressants de son message, il a rappelé qu'il a été prouvé scientifiquement la réalité de la notion de causalité dont une des conclusions est : les faits passés sont irrévocables.

En gros, ce qui est fait est fait, et on ne peut plus rien y faire. De ce fait, il aurait été démontré scientifiquement que Kant avait raison et donc ce scientifique était aussi d'accord pour dire que Dieu n'existe pas !

En méditant sur certains passages bibliques, je suis arrivé à la conclusion inverse : Dieu est vivant et Il est assez puissant pour modifier le passé !

En effet, j'en suis même venu à tomber encore plus en adoration envers notre Seigneur car cette question du temps est dans une certaine mesure le cœur même de l'Évangile :

Dieu a effacé nos péchés passés pour que nous apparaissions purs et sans tâches quand Jésus-Christ reviendra.

Que notre cœur reste donc toujours dans la crainte de l’Éternel pour cette année 2015.

1. Le salaire du péché est la mort

Pour commencer, notons que la Bible affirme haut et fort la notion de causalité. Par exemple, il est écrit :

car le salaire du péché, c'est la mort (Romains 6 : 23)

Ce verset nous indique une relation de cause à effet : celui qui commet un péché mourra. Si vous pensez que c'est trop radical, vous avez raison car c'est le cas. Il est écrit aussi :

car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. (Jacques 2 : 10)

Ainsi, si un être humain commet une seule et unique offense en action ou même en pensée contre Dieu, la Bible nous enseigne qu'il est digne de finir en enfer pour toujours. Notez que le fait que Dieu ne supporte pas la moindre souillure démontre à quel point Il est saint, selon qu'il est écrit :

La nouvelle que nous avons apprise de Lui, et que nous vous annonçons, c'est que Dieu est lumière, et qu'il n'y a point en lui de ténèbres. (1 Jean 1 : 5)

2. Notre passé nous condamne

Si vous avez commis au moins un péché en 2014, vous êtes mal parti pour l'année 2015 en ce qui concerne votre relation avec le Seigneur. Le seul moyen pour se tirer d'affaire serait de pouvoir revenir dans l'année écoulée et de ne pas accomplir nos méfaits afin d'avoir une conscience pure.

Mais cela n'est pas possible. Quand on a crié « Bonne année ! » mercredi dernier, nous savons que 2014 a été figé pour toujours. On peut mentir, on peut dissimuler... mais les péchés passés sont accomplis et nous condamnent.

C'est ce que Jésus explique à Nicodème, un docteur de Loi :

Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. (Jean 3 : 3)

Jésus est en train de dire que le seul moyen d'entrer dans le royaume de Dieu et d'être en paix avec Lui, serait de recommencer sa vie et ainsi avoir l'occasion de pratiquer uniquement la justice au lieu de commettre les actes de rébellion contre Dieu par nos pensées et nos actes. 

Nicodème a répondu à Jésus ceci :

comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ? (Jean 3 : 4)

Le pharisien avait bien compris qu'il n'est pas possible de revenir en arrière. Et si cet échange avait eu lieu aujourd'hui, Nicodème aurait même pu le démontrer scientifiquement !

À l'échelle humaine, cela est impossible et si notre histoire se terminait là, nous demeurerions éternellement sous la colère de Dieu... mais souvenons-nous de ce que Jésus dit :

ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu. (Luc 18 : 27)

3. Dieu dépasse les limites humaines

Qu'est-ce qui est impossible aux hommes et qui est possible à Dieu : effacer le passé afin que l'on ait un avenir avec Dieu.

En effet, dès que le péché est entré dans le monde, Dieu voulait nous indiquer que notre passé devait être effacé afin que notre éternité soit avec Lui et pour Lui.

Cela a commencé avec Adam et Ève lorsqu'un animal innocent mourut pour couvrir la honte de leur nudité afin de pouvoir apparaître pur devant le Père céleste (Genèse 3). Cela continua lorsque l'Éternel accepta le sacrifice animal d'Abel (Genèse 4). Celui qui créa les cieux et la terre insista sur ce message d'espérance lorsqu'Il légiféra sur les sacrifices (Lévitiques 1-8).

Ceci dit, le sacrifice animal n'était pas le vrai moyen par lequel Dieu purifie notre passé, c'était une illustration de Dieu fera en la personne de Jésus-Christ.

En effet, il est écrit

il est impossible que le sang des taureaux et des boucs ôte les péchés. (Hébreux 10 : 4)

Dieu Lui-même, est le seul capable de changer le cours du temps. C'est pour cela que l'auteur de l'Épitre continue en disant :

C'est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit : Tu (le Père) n'as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m'as formé un corps ; tu n'as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché. Alors j'ai dit : voici, je viens (Dans le rouleau du livre il est question de moi) Pour faire, ô Dieu, ta volonté. (Hébreux 10 : 5-7)

Quelle était la volonté de Dieu ? Effacer nos péchés passés pour qu'on ait un avenir.

Or, c'est le sang de Jésus qui ôte réellement notre péché de même qu'une lessive enlève les tâches d'un habit sale. C'est pour cela que l'apôtre Jean s'écria en voyant Jésus de Nazareth :

voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. (Jean 1 : 29)

Le sacrifice de Jésus sur la croix peut réellement changer notre passé. C'est pour cela que si nous revenons à l'Épître aux Hébreux, l'auteur continue par écrire :

Voici l'alliance que je (Dieu) ferai avec eux, Après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leurs cœurs, Et je les écrirai dans leur esprit, il ajoute : Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités. Or, là où il y a pardon des péchés, il n'y a plus d'offrande pour le péché. (Hébreux 10 : 16-18)

Conclusion

Le principe de la causalité, démontré scientifiquement, est biblique. Nous le voyons par exemple dans ce passage :

l'âme qui pèche, c'est celle qui mourra. (Ézéchiel 18 : 4)

Or, comme nous sommes tous autant que nous sommes prisonniers dans l'espace-temps et aucun de nous ne peut échapper à la colère de Dieu car personne ne peut revenir en arrière pour gommer ses péchés. Alors, Dieu a accompli la purification de notre passé à notre place afin que nous ayons un avenir !

Premièrement, il a effacé nos actes passés, selon qu'il est écrit :

or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n'y a point en lui de péché. (1 Jean 3 : 5)

Deuxièmement, nous paraitrons dans la gloire avec Lui car il remplira notre vie de bonnes œuvres, selon qu'il est écrit :

il (Jésus) lui (l'épouse de l'agneau) a été donné de se revêtir d'un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints. (Apocalypse 19 : 8)

Je ne sais pas comment était votre année 2014 mais sachez que Dieu peut effacer notre passé pour que nous soyons capables de vivre avec Lui pour toujours.

C'est sur cette note d'espérance que je vous souhaite une bonne année 2015 :

Que ton cœur n'envie point les pécheurs, Mais qu'il ait toujours la crainte de l'Éternel, Car il est un avenir, Et ton espérance ne sera pas anéantie. (Proverbes 23 : 17-18)

Je voudrais finir par remettre au gout du jour ce très beau cantique :

Tu peux naître de nouveau, Tu peux tout recommencer, Balayer ta vie passée,

Et repartir à zéro... Avec Jésus pour berger.