Introduction

Définition :
Poursuivre un but précis malgré des les obstacles.
Verset clé :
Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l'affliction. Persévérez dans la prière.
(Romains 12 : 12)
Dans ce verset, nous voyons les trois aspects de la persévérance :
  • Se maintenir dans l'espérance du salut.
  • Supporter les afflictions présentes.
  • Persévérer dans la prière.

Avant de voir comment l'homme doit persévérer dans les voies de Dieu (sujet du prochain billet), il est très important de voir comment Dieu persévère pour que l'homme soit sauvé.

Nous verrons donc qu'avant que Dieu nous demande de persévérer pour Lui, Il a Lui-même persévéré en Jésus-Christ pour nous.

1. Le but de Dieu

1.1. La volonté de Dieu
Ce que Dieu veut, c'est votre sanctification (1 Thessalonicien 4 : 3)

Que signifie « Dieu veut notre sanctification » ?

  • Dieu veut partager sa sainteté avec nous.
  • Dieu veut être en pleine communion avec nous.

Cette relation se déroule dans un cadre de pureté absolue.

Ainsi, la sanctification n'est pas une liste de bonnes actions à accomplir mais une relation très profonde avec Celui qui est trois fois saint.

Dieu va persévérer pour que nous jouissions de cette relation. Si Dieu persévère pour nous, alors nous pouvons être rassurés car cela signifie que notre persévérance est entre de bonnes mains.

1.2. La finalité du travail de Dieu

Si Dieu persévère pour notre sanctification, c'est-à-dire nous rendre parfait comme Jésus-Christ, c'est dans le but de nous rendre apte à régner avec Lui dans son royaume pour l'éternité, selon ce qui est écrit :

Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône.
(Apocalypse 3 : 21)

Dieu a donc prévu que ses rachetés règneront avec Lui sur la création (son royaume) à l'image d'une reine qui règne avec le roi. Nous voyons cette image avec les noces de l'Agneau dans Apocalypse 19.

1.3. Accomplissement en Jésus-Christ

Nous verrons que le royaume sera attaqué car Satan persévère aussi. Mais Dieu persévérera davantage pour que ses enfants puissent entrer dans son royaume. Cette bataille est décrite tout au long de la Bible et Dieu révèle au fil des lignes comment Il vaincra. Nous lisons qu'Il vaincra en la personne de Jésus-Christ selon ce qui est écrit :

Le Père aime le Fils, et il a remis toutes choses entre ses mains. (Jean 3 : 35)

Ainsi, Dieu a remis son royaume à son Fils.

2. Le royaume de Dieu

Comment peut-on définir un royaume ?

Un royaume est composé d'un roi, d'un peuple et d'un territoire. De plus, nous pouvons définir un royaume par sa politique, c'est à dire, des lois qui régissent la vie du royaume.

2.1. Un roi : Jésus-Christ

La Bible commence par affirmer la suprématie de Dieu. Il est le créateur et le maître légitime sur la création. Mais Satan va combattre Celui qui a créé les cieux et la terre pour prendre sa place, selon ce qui est écrit :

tu (Satan) disais en ton cœur : Je monterai au ciel, J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, À l'extrémité du septentrion ; je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très Haut.
(Ésaïe 14 : 13-14)

Dieu va persévérer pour rester le roi de la création. Heureusement pour nous car sinon ce serait Satan !

Ainsi, nous pourrons toujours dire au sujet de Yahvé :

L'Éternel est ma force et le sujet de mes louanges ; c’est lui qui m'a sauvé. Il est mon Dieu : je le célébrerai ; il est le Dieu de mon père : je l'exalterai.
(Exode 15 : 2)

Notons qu'au final, Dieu va se révéler comme roi en la personne de Jésus-Christ. Nous pouvons nous écrier comme Thomas :

Mon Seigneur et mon Dieu ! (Jean 20 : 28)

La royauté de Jésus-Christ sera clairement définie par la Bible lorsqu'il est écrit :

il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : Roi des rois et Seigneur des seigneurs.
(Apocalypse 19 : 16)

2.2. Un peuple : les rachetés

En créant Adam et Ève, Dieu avait en vue de nous aimer afin de devenir son peuple.

Mais dès le troisième chapitre de la Bible, nous voyons que Satan va tout faire pour voler son peuple. En effet, s'il ne peut pas prendre la place du roi par la force, il va essayer de voler son peuple et de ce fait, il deviendra roi.

Mais Dieu va persévérer pour qu'aucun de ses biens aimés ne soit perdu. Nous voyons que c'est l’œuvre de Jésus-Christ qui nous permet de ne pas être emportés par les ruses de Satan. En effet, Jésus a dit :

or, la volonté de celui qui m'a envoyé, c'est que je ne perde rien de tout ce qu'il m'a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour.
(Jean 6 : 39)

Ainsi, Dieu va persévérer par Jésus-Christ pour qu'un peuple pour Dieu soit constitué et que ces derniers l'adorent pour l'éternité.

Réjouissons-nous et adorons le Seigneur selon ce qui est écrit :

à celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen !
(Apocalypse 1 : 5-6)

2.3. Un territoire : Le paradis

Un roi a besoin d'un territoire pour que son peuple y vive. En créant le jardin d'Éden, Dieu avait tout fait parfait. C'est pour cela que l'expression « cela était bon » revient comme une anaphore dans Genèse 1.

Mais Satan est venu tout détruire en incitant Adam et Ève à pécher. De ce fait, ce qui était bon est devenu maudit, selon ce qui est écrit :

il (Dieu) dit à l'homme : puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre : Tu n'en mangeras point ! le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l'herbe des champs.
(Genèse 3 : 17-18)

Depuis, nous connaissons la mort physique, la maladie, une nature hostile… Mais Dieu va persévérer en Jésus-Christ. En effet, le Messie dira :

que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.
(Jean 14 : 1-3)

Dans ce passage, nous voyons bien le transfert de Dieu vers Jésus. Et nous voyons là une belle promesse du Seigneur qui annonce pour ses bien-aimés une nouvelle terre et de nouveaux cieux.

Nous lisons, les yeux remplis d'espérance, la réalisation de cette promesse dans le dernier Livre de la Bible :

puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus.
(Apocalypse 21 : 1)

2.4. Un programme politique : L'amour

La Bible nous dit :

celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour. (1 Jean 4 : 8)

Cela signifie que :

  • Tout ce que Dieu fait est motivé par l'amour.
  • Tout ce à quoi Dieu nous appelle est basé sur l'amour.

Par définition, l'amour implique une autre personne. Or l'amour que Dieu a créé pour l'homme est applicable seulement à Dieu ou aux autres êtres humains, selon ce qui est écrit :

Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C'est le premier et le plus grand commandement.
Et voici le second, qui lui est semblable : tu aimeras ton prochain comme toi-même.
De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.
(Matthieu 22 : 37-40)

Notons pour finir que c'est par l’œuvre de Jésus que Dieu a persévéré dans son amour, selon ce qui est écrit :

il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. (Jean 15 : 13)

Nous savons bien que Dieu est mort pour le salut de nos âmes en la personne de Jésus-Christ, selon ce qui est écrit :

Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.
(Romains 5 : 8)

Conclusion

Si nous devons parler de persévérance, nous devons avant toutes choses nous rappeler comment Dieu a persévéré en Jésus-Christ afin de nous donner le salut.

Si Dieu n'avait pas persévéré, nous serions tous morts dans nos péchés. En effet, Satan persévère aussi afin de nous entrainer dans sa perte.

Mais gloire soit rendue à Dieu pour le fait qu'Il ait la victoire car cela doit être notre première source de motivation pour persévérer pour Lui.

Souvenons-nous donc que :

  • Dieu s'est réjoui de notre salut avant la fondation du monde.
  • Jésus a souffert patiemment pour nous sauver.
  • Le Saint-Esprit nous aide à prier pour rester en communion avec le Père

Je finirai donc par ces mots d'encouragement :

que dirons-nous donc à l'égard de ces choses ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?
Lui, qui n'a point épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui ?
Qui accusera les élus de Dieu ? C'est Dieu qui justifie !
Qui les condamnera ? Christ est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous !
Qui nous séparera de l'amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée ?
Selon qu'il est écrit : c’est à cause de toi qu'on nous met à mort tout le jour, Qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.
Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.
Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.
(Romains 8 : 31-39)