Éternel ! que tes oeuvres sont grandes ! Tes pensées sont très-profondes : L’homme stupide ne le connaît pas, et l’insensé ne le comprend pas.
Psaume 92, 5 et 6

Capture.PNG« L’homme est un primate ? », «un ancêtre commun entre le chimpanzé et l’homme ? », « l’évolution des espèces ? » Autant d’expressions que tu entendras peut-être un jour ou que tu as déjà entendues dans un cours de sciences naturelles. Ces dernières expliquent la formation de la Terre, la présence de la vie ou d’autres phénomènes comme étant le résultat d’une série d’heureux hasards ou de mutations aléatoires bénéfiques.

La Parole de Dieu, en Genèse 1, nous révèle une tout autre réalité sur ces choses. Tout a été créé par Dieu Lui-même : l’Univers, la Terre, les animaux, l’homme… et qui plus est en 6 jours ! Pour faire (pour une fois !) une analogie avec la science, il y a une « loi fondamentale » à tout cela : rien n’est impossible à Dieu (Luc 1, 37).

Une vérité, une promesse, une certitude à garder gravée au plus profond de nos cœurs et à se rappeler sans cesse : « rien n’est impossible à Dieu ».

De cette loi fondamentale, dirons-nous, découle alors tout ce que nous lisons sur la création et les miracles accomplis par Dieu dans la Bible. N’être que le fruit du hasard est une chose triste dans laquelle il n’y a ni motif ni but. Un concept vide et désolant. Être une créature d’un Dieu parfait est au contraire une vraie source de joie. Avoir été créé par Dieu signifie qu’il nous aime, qu’il s’intéresse à nous, qu’il a des choses à nous dire, à nous enseigner avec cette espérance, ce but pour ceux qui sont ses enfants : la vie éternelle dans sa présence.

Le « conflit » entre création et évolution n’est pas seulement la confrontation entre 2 théories pour expliquer les choses qui nous entourent mais c’est aussi un choix entre 2 concepts bien plus profonds : d’un côté le néant, une existence sans origine et sans but, le refus du Dieu vivant et Tout-Puissant, la confiance en ses propres ressources et de l’autre, la lumière, savoir que Dieu nous aime, que nous sommes placés ici-bas pour l’honorer et le servir, vivre dans sa dépendance et regarder au jour où il nous prendra avec Lui pour l’éternité.

Que le Seigneur nous enseigne chaque jour davantage dans sa vérité et non celles des hommes.

Par la foi, nous comprenons que les mondes ont été formés par la parole de Dieu, de sorte que ce qui se voit n’a pas été fait de choses qui paraissent.
Hébreux 11 : 3