Actes 23 : 1-5

Paul, les regards fixés sur le sanhédrin, dit :
Hommes frères, c'est en toute bonne conscience que je me suis conduit jusqu'à ce jour devant Dieu...
Le souverain sacrificateur Ananias ordonna à ceux qui étaient près de lui de le frapper sur la bouche. Alors Paul lui dit :
Dieu te frappera, muraille blanchie ! Tu es assis pour me juger selon la loi, et tu violes la loi en ordonnant qu'on me frappe !
Ceux qui étaient près de lui dirent :
Tu insultes le souverain sacrificateur de Dieu !
Et Paul dit :
Je ne savais pas, frères, que ce fût le souverain sacrificateur ; car il est écrit : tu ne parleras pas mal du chef de ton peuple.

Introduction

Voyons un passage biblique sur un homme nommé Ananias et qui semble être un serviteur de Dieu. Pour cause il est le souverain sacrificateur.

Quel est le contexte ?
L'apôtre Paul est à Jérusalem, entre les mains du Sanhédrin (tribunal religieux juif) où il comparait pour justifier sa foi en Jésus-Christ.
Face à Paul, Ananias, souverain sacrificateur.

Cet homme est connu en dehors de la Bible. Flavius Josèphe, historien juif, le décrit comme un homme mauvais, méchant et corrompu.
Nous verrons avec Ananias qu'un titre ne remplace pas un cœur purifié par Dieu lui-même.

1. Muraille blanchie

Ananias est qualifié de muraille blanchie par Paul. Cela signifie que la beauté de son apparence extérieure est aussi moche que son être intérieur.

C'est un peu comme une tombe au cimetière Père la Chaise à Paris. Pour certains tombeaux, ce sont de vraies œuvres d'art, mais la réalité est dans la tombe, et nous préférons ne pas imaginer l'état des corps. De même, ce qui est important c'est ce qu'il y a en nous parce que Dieu regarde au cœur et non aux apparences.

La mort spirituelle de cet homme fera place à une mort physique. L'histoire montrera qu'il sera assassiné à cause de sa collaboration avec les Romains. Et la mort physique fera place à la mort éternelle en enfer.

La Bible nous dit :

la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ.
Romains 10 : 17

Mais remarquons qu'Ananias frappe Paul sur la bouche, signe qu'il refuse d'entendre cette Parole de Dieu qui lui donnera la vraie foi, la foi qui sauve.

2. Bonne conscience

Dans le texte, Paul déclare avoir une bonne conscience. Comment cela se peut-il, lui qui a martyrisé l'Église dans le passé !
Plusieurs années auparavant, Paul était à la place d'Ananias, oppresseur de l’Église. Mais depuis, Paul a compris qu'il avait besoin de Jésus-Christ pour être réellement purifié de tous ses péchés.
En effet, le sang de Christ seul peut faire cela, c'est-à-dire que le fait de croire qu'Il soit mort sur la croix pour lui lui assure le pardon de Dieu.

La Bible nous dit :

Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d'une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair, combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tâche à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant !
Hébreux 9 : 13-14

Ces versets font allusion aux sacrifices passés que demandait Dieu. Pour chaque péché commis, Dieu avait prévu un sacrifice animal pour couvrir le péché en question. Mais si le sang des animaux couvrait le péché, le sang de Christ, lui, ôte entièrement le péché.

En effet, le sang des animaux n'était là que pour annoncer qu'il y aurait un sacrifice parfait : celui de Jésus-Christ sur la croix.
Ce sacrifice est parfait parce qu'il ôte le péché (Dieu ne s'en souvient plus) et il est nécessaire (Obligatoire) et suffisant (Une seule fois suffit).

Conclusion

Si votre conscience vous accuse, venez à Jésus-Christ car Lui seul peut purifier votre conscience.
Peut-être avez-vous réussi à tromper des personnes par votre apparente situation, mais Dieu voit le fond de votre cœur.

Paul a écouté cette invitation de Christ et il l'a acceptée.
Pour preuve il a accepté de perdre tous les avantages de son ancienne situation pour devenir le serviteur du vrai Dieu.

De même, Christ veut ôter vos péchés pour vous donner une conscience pure pour être un vrai serviteur.