Psaume 79

Psaume d'Asaph.
O Dieu ! les nations ont envahi ton héritage, Elles ont profané ton saint temple, Elles ont fait de Jérusalem un monceau de pierres. Elles ont livré les cadavres de tes serviteurs En pâture aux oiseaux du ciel, La chair de tes fidèles aux bêtes de la terre ; elles ont versé leur sang comme de l'eau Tout autour de Jérusalem, Et il n'y a eu personne pour les enterrer. Nous sommes devenus un objet d'opprobre pour nos voisins, De moquerie et de risée pour ceux qui nous entourent.
Jusques à quand, Éternel ! t'irriteras-tu sans cesse, Et ta colère s'embrasera-t-elle comme le feu ?
Répands ta fureur sur les nations qui ne te connaissent pas, Et sur les royaumes qui n'invoquent pas ton nom !
Car on a dévoré Jacob, Et ravagé sa demeure. Ne te souviens plus de nos iniquités passées ! Que tes compassions viennent en hâte au-devant de nous !
Car nous sommes bien malheureux.
Secours-nous, Dieu de notre salut, pour la gloire de ton nom ! Délivre-nous, et pardonne nos péchés, à cause de ton nom ! Pourquoi les nations diraient-elles :
Où est leur Dieu ?
Qu'on sache, en notre présence, parmi les nations, Que tu venges le sang de tes serviteurs, le sang répandu !
Que les gémissements des captifs parviennent jusqu'à toi ! Par ton bras puissant sauve ceux qui vont périr !
Rends à nos voisins sept fois dans leur sein Les outrages qu'ils t'ont faits, Seigneur ! Et nous, ton peuple, le troupeau de ton pâturage, Nous te célébrerons éternellement ; de génération en génération nous publierons tes louanges.

Introduction

Ce Psaume est une prière d’appel au secours. Ce Psaume a été surement composé en référence à la prise de Juda par l’armée babylonienne (2 Roi 25). Asaph parle au nom du peuple. Il constate que l’héritage, le territoire d’Israël, est dévasté par l’ennemi à cause de leurs péchés passés.

Mais le fait de compter sur la grâce de Dieu fait passer le peuple d'un statut de condamné à celui d'adorateur.

1) La dévastation de Juda

La dévastation concerne trois domaines :

  • Spirituel : Le saint temple est profané
  • Force : La ville forte n’est plus qu’un tas de cailloux
  • Humain : Il y a beaucoup de morts, qui ne sont même pas enterrés, signe de honte.

Pourquoi cette dévastation ? À cause de leur péché…

2) Notre dévastation, notre salaire

Le péché est le fait de manquer le but que Dieu a fixé et ce que Dieu veut, c’est notre sanctification.

Ce Psaume nous exhorte à ne pas oublier que nous avons connu la dévastation dans nos vies lorsque nous étions dans le péché, loin des buts que Dieu nous avait fixés.

  • Spirituel : Notre coeur était insensible aux choses de Dieu car par nos pensées, nous profanions le dessein de Dieu en l’étouffant par de mauvais désirs.
  • Force : Notre âme était abattue, et nous passions d’échec en échec. Peut-être que nous avions appris à sauver les apparences, mais nous savions bien que le péché a transformé en morceau de pierre tout ce qui nous fortifiait intérieurement.
  • Humain : Ce Psaume nous rappelle aussi que loin des buts fixés par Dieu, le seul salaire que nous méritions était la mort. Non seulement le jugement éternel, mais déjà de notre vivant nous nous apercevons que tout a déjà un côté triste et morbide.

3) La dévastation imméritée de Jésus-Christ

Dieu est le premier qui a fait ce constat de dévastation dans nos vies puisque c’est Lui qui nous convainc de péchés.
Alors pour nous sauver, Il a pris sur Lui les conséquences que nous méritions, en la personne de Jésus‑Christ :

  • Spirituel : Lui le Dieu saint, qui n’a aucun rapport avec le péché, s’est laissé insulter, cracher dessus, moquer… Il s’est humilié Lui-même, Il s’est dépouillé Lui-même permettant à ses ennemis de profaner sa sainteté.
  • Force : En prenant sur Lui la dévastation que nous méritions, il est passé par un moment très pénible où ses forces ont été tellement mises à l’épreuve qu’il a dit : mon âme est triste jusqu’à la mort.
  • Humain : Si son âme était triste jusqu’à la mort, son corps est bien passé par la mort ; celle que nous devions connaître.

4) Fin de la dévastation

Quand s’arrêtera la dévastation dans nos vies ? Nous pouvons voir que la rédemption vient lorsque :

Le problème du péché est réglé :

  • Ne te souviens plus de nos péchés.
  • Pardonne nos péchés.

Le pécheur crie à Éternelle :

  • Délivre-nous.
  • Secours-nous.

Le pécheur compte sur Dieu seul :

  • Tes compassions.
  • Dieu de notre salut.

Le pécheur consacre sa nouvelle vie pour Dieu

  • Ton nom.
  • Ta gloire.

Conclusion

Le Seigneur a connu la dévastation que nous aurions dû connaître. Mais Il l’a pris sur Lui si bien que la seule chose qui nous reste est l’appel à accepter sa grâce.
Si nous avions accepté d'être graciés par le Seigneur dans le passé, aujourd’hui encore nous devons renouveler l’acceptation de sa grâce jusqu’au jour où il reviendra, car alors, nous vivrons physiquement la puissance de la résurrection.

Celui qui accepte chaque jour la grâce du Seigneur sera un vrai adorateur car comme le psaume conclut si bien, celui qui est justifié par Jésus-Christ célèbrera Dieu éternellement.