Psaume 118 : 17-22

Je ne mourrai pas, je vivrai, Et je raconterai les œuvres de l'Éternel. L'Éternel m'a châtié, Mais il ne m'a pas livré à la mort. Ouvrez-moi les portes de la justice : j’entrerai, je louerai l'Éternel. Voici la porte de l'Éternel : c’est par elle qu'entrent les justes.
Je te loue, parce que tu m'as exaucé, Parce que tu m'as sauvé.
La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle.

Introduction

Dans ce psaume messianique, le psalmiste exalte le Seigneur suite à une victoire militaire. Mais le gagnant ne s'attribue aucune gloire, il rend tout l'honneur à son Dieu qui l'a délivré.

Ce psaume nous permet d'étudier deux aspects du Messie à travers deux images :

  • La porte.
  • La pierre angulaire.

La porte montre que pour être sauvés, nous devons passer par le Messie, c'est-à-dire croire que Lui seul peut exaucer notre désir de vivre.
La pierre d'angle montre que Christ est la norme dans la vie de celui qui est sauvé.

Le salut commence par cette porte et perdure avec cette pierre comme standard.

1. L'issue de secours

Dieu ne nous a pas créés pour nous abandonner sur cette planète. Le moindre péché nous a coupé de la communion avec notre créateur mais, dans sa grâce, Dieu nous a laissé une porte de secours.
Cette porte nous assure la vie. Sans Dieu, nous sommes comme dans un tunnel enfumé et le seul moyen de nous en sortir est de prendre la sortie de secours. De même, à cause de notre culpabilité devant Dieu, nous sommes voués à une mort certaine et la seule solution est de redevenir juste devant Dieu et ainsi pouvoir saisir la vie éternelle.
Mais attention, ne nous trompons pas de porte pour atteindre ce but ! Ne pensons pas une seconde que cette porte pourrait être nos bonnes œuvres ou nos bonnes intentions !

La bonne porte est celle que Dieu a mise en place. Le psaume nous présente cette bonne porte :

  • elle appartient à l'Éternel.
  • Elle est grande ouverte.
  • Elle apporte la justification des hommes.
  • Elle est unique.

Jésus a dit :

je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé
Jean 10 : 9

Jésus est pleinement l'accomplissement de cette porte que le psaume 118 nous présente. En effet, le nom de Jésus signifie « Dieu sauve ». Le salut est extérieur à l'homme et vient de Dieu.

Aujourd'hui, Jésus appelle tout homme à la repentance. L'actualité de cet appel nous évoque que la porte est encore ouverte, si bien qu'en acceptant d'y répondre par la foi, le racheté pourra s'écrier :

C'est ici la journée que l'Éternel a faite : Qu'elle soit pour nous un sujet d'allégresse et de joie !
Psaume 118 : 24

Jésus est le seul qui nous garantit d'arriver juste devant Dieu car il a subi à notre place la condamnation selon qu'il est écrit :

Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous
Galates 3 : 13

Christ est l'unique chemin qui mène au Père. En effet il a dit : je suis LE chemin (Jean 14 : 6) et pas UN chemin. De même, Il a dit qu'Il est LA porte et non pas UNE porte.

2. La pierre d'angle

La pierre d'angle est la première pierre qu'on pose pour construire une maison. Cette pierre est donc l'unité de mesure et elle donne aussi la direction aux trois dimensions (hauteur, longueur, largeur).
Si cette pierre a le moindre défaut, cela veut dire que toute la maison aura un défaut.

La grande question existentielle est : quelle est la pierre angulaire de notre vie ?
Nous pouvons nous poser la question autrement : dans ma vie, qu'est-ce qui définit la norme ? Au nom de quoi je qualifie une chose « bien » et une autre « mal » ?
Nous pouvons aller plus loin et nous poser la question : sur quelle base je définis mon éternité ?

Le psalmiste a basé sa vie sur l'espérance du Messie à venir. Il en va de même pour le chrétien. Le chrétien a fait le choix que Jésus-Christ soit la pierre d'angle dans sa vie.
Cela signifie que c'est Jésus le standard du chrétien, sachant que ce standard est très élevé en terme de sainteté. Grâce aux mérites de Christ, le chrétien a la certitude qu'il atteindra cette perfection, parce que c'est Christ qui étalonne sa vie.

Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises œuvres, il vous a maintenant réconciliés par sa mort dans le corps de sa chair, pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche
Colossiens 1 : 21-22

Cela signifie également que l'espérance du chrétien concernant l'éternité est basée sur les promesses de Jésus-Christ :

la volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour.
Jean 6 : 40

Conclusion

La seule raison pour laquelle une personne sera en enfer pour l'éternité, c'est parce qu'elle aura refusé de passer par Jésus, le Dieu sauveur. Elle bâtira sa vie, certes, mais cette vie n'aura pas la bonne pierre d'angle et donc, à cause des péchés, cette vie ne peut être agréée de Dieu.

Ne rejetons pas l'appel du Seigneur qui veut nous faire la grâce de nous rendre plus que vainqueurs. Dieu veut exaucer votre envie de vivre afin que nous puissions avoir la même certitude que le psalmiste et affirmer : je ne mourrai pas, je vivrai.

L'honneur est donc pour vous, qui croyez. Mais, pour les incrédules, La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle, Et une pierre d'achoppement Et un rocher de scandale ;
1 Pierre 2 : 7