Jonas 1 : 4-16

La parole de l'Éternel fut adressée à Jonas, fils d'Amitthaï, en ces mots :
Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et crie contre elle ! car sa méchanceté est montée jusqu'à moi.
Et Jonas se leva pour s'enfuir à Tarsis, loin de la face de l'Éternel. Il descendit à Japho, et il trouva un navire qui allait à Tarsis ; il paya le prix du transport, et s'embarqua pour aller avec les passagers à Tarsis, loin de la face de l'Éternel.
Mais l'Éternel fit souffler sur la mer un vent impétueux, et il s'éleva sur la mer une grande tempête. Le navire menaçait de faire naufrage.
Les mariniers eurent peur, ils implorèrent chacun leur dieu, et ils jetèrent dans la mer les objets qui étaient sur le navire, afin de le rendre plus léger. Jonas descendit au fond du navire, se coucha, et s'endormit profondément. Le pilote s'approcha de lui, et lui dit : Pourquoi dors-tu ? Lève-toi, invoque ton Dieu ! peut-être voudra-t-il penser à nous, et nous ne périrons pas. Et il se rendirent l'un à l'autre :
Venez, et tirons au sort, pour savoir qui nous attire ce malheur. Ils tirèrent au sort, et le sort tomba sur Jonas.
Alors ils lui dirent :
Dis-nous qui nous attire ce malheur. Quelles sont tes affaires, et d'où viens-tu ? Quel est ton pays, et de quel peuple es-tu ?
Il leur répondit :
Je suis Hébreu, et je crains l'Éternel, le Dieu des cieux, qui a fait la mer et la terre.
Ces hommes eurent une grande frayeur, et ils lui dirent : Pourquoi as-tu fait cela ? Car ces hommes savaient qu'il fuyait loin de la face de l'Éternel, parce qu'il le leur avait déclaré. Ils lui dirent :
Que te ferons-nous, pour que la mer se calme envers nous ? Car la mer était de plus en plus orageuse.
Il leur répondit :
Prenez-moi, et jetez-moi dans la mer, et la mer se calmera envers vous ; car je sais que c'est moi qui attire sur vous cette grande tempête.
Ces hommes ramaient pour gagner la terre, mais ils ne le purent, parce que la mer s'agitait toujours plus contre eux. Alors ils invoquèrent l'Éternel, et dirent :
O Éternel, ne nous fais pas périr à cause de la vie de cet homme, et ne nous charge pas du sang innocent ! Car toi, Éternel, tu fais ce que tu veux.
Puis ils prirent Jonas, et le jetèrent dans la mer. Et la fureur de la mer s'apaisa. Ces hommes furent saisis d'une grande crainte de l'Éternel, et ils offrirent un sacrifice à l'Éternel, et firent des vœux.

Introduction

Les marins étaient de sincères croyants :

  • Religieux
  • Hommes de prières
  • Bons de cœur

Pourtant, leur situation allait en s'empirant avant qu'ils ne rencontrent le vrai Dieu tout puissant. Avant la rencontre du Dieu créateur, ils vivaient avec beaucoup d'agitation et de craintes. Tant qu'ils n'étaient pas en communion avec le vrai Dieu, leur sincérité ne leur servait à rien.

Nous verrons dans ce partage que connaitre le Dieu tout puissant donne le repos du cœur.

1. La religion ne sert à rien

Que nous apprennent ces marins ?
La sincérité religieuse ne suffit pas pour vivre dans le repos de Dieu. En effet, comme Jonas lui-même le dit dans sa prière au chapitre 2, ceux qui s'attachent à de vaines idoles éloignent d'eux la miséricorde. Être de bonne volonté ne suffit pas si on ne s'accroche pas au Dieu tout puissant.

C'est comme celui qui saute d'un avion et croit sincèrement qu'il peut voler à force de battre des mains. Non, il faut qu'il s'en remette à la seule chose qui puisse le sauver : un parachute. Cet exemple montre bien que la sincérité ne suffit pas dans la vie, tant qu'on n'est pas accroché à celui qui a la puissance de nous sauver.

Pourtant, dans ce monde relativiste, la sincérité prévaut sur la nature du sauveur. « Chacun sa religion ! » Dit-on, ou alors, « tant que ça te fait du bien à toi »...
Mais, la réalité est que tant que nous n'avons pas fait connaissance avec le Dieu qui a créé les cieux et la terre, comme ces marins, nous nous épuiserons vite et nous passerons à côté du repos de Dieu.

2. Levons nos yeux

Les marins représentent tout un chacun, et la mer représente notre for intérieur. Pour avoir la paix du cœur, on a besoin de baser notre vie sur quelque chose de solide. Ces marins avaient conscience qu'il existait un être supérieur nommé Dieu, mais ils ne le connaissaient pas.
Alors ils ont basé leur vie sur des dieux faits de main d'homme, des dieux qui ne peuvent rien pour eux.

Aujourd'hui, il en va de même. Beaucoup de personnes vivent une vie religieuse sans connaitre le vrai Dieu. Alors ils se basent sur des choses fragiles :

  • Beaucoup de gens se tournent vers l'astrologie
  • Beaucoup de gens se tournent vers des gourous (yoga, religion orientale)

Quel est le point commun entre ces mensonges ?
Ils n'ont plus les regards fixés vers le haut mais vers les hommes. Et c'est normal, puisque ces dieux n'agissent pas dans leur vie, alors ils se tournent vers les hommes, tout comme ces marins se tournent les uns vers les autres et vers les passagers.

Dans votre vie religieuse, vers qui vos regards se portent-ils ? Est-ce vers un homme ? Qu'on l'appelle pasteur, curé, imam, rabbin, un ancêtre...
Est-ce vers une créature ? Un saint, un ange, un esprit...

Tournez vos regards vers le Dieu tout puissant, qui seul vous donnera le repos du cœur.

3. Risque d'épuisement

Ceux qui ont les regards tournés vers un homme seront comme ces marins qui sont en pleine tempête :
ils vivront avec une tempête intérieure. Ils sont de bonne volonté mais ils mourront s'ils continuent à ne pas invoquer le Tout Puissant.
Mais, si comme ces marins, ils se tournent vers Dieu, ils pourront baser désormais leur vie sur quelque chose de solide, tellement solide, qu'ils trouveront le repos intérieur. Sinon, ils lutteront jusqu'à l'épuisement de l'âme, tout comme ces marins qui rament, qui rament...

C'est quoi l'épuisement de l'âme ?
Énorme découragement, d'autres appellent cela aussi la dépression. La dépression : l'énorme fléau français.
4. Dieu tout puissant

Finalement nous arrivons à la question cruciale : en quoi le Dieu de la Bible est-Il Tout Puissant ?
Nous voyons sa toute-puissance à travers sa Parole :

  • Sa Parole qui montre des prophéties qui se sont accomplies à la lettre.
  • Sa Parole qui nous montre le monde tel qu'il est, et résout donc les vrais problèmes.
  • Sa Parole qui renouvelle l'homme de l'intérieur, à tel point qu'il devient une nouvelle création.
  • Sa Parole qui a été faite chair en Jésus-Christ.

Est-ce que Dieu est si puissant qu'Il peut créer une pierre tellement lourde qu'Il ne peut la soulever ?
(Réfléchissez deux secondes à la question avant de lire la suite...)

Notre Dieu l'a fait !
Notre Dieu est si puissant, qu'Il est descendu sur cette terre en la personne de Jésus-Christ. Alors, oui, pendant un temps, Il a eu la force, ou plutôt la faiblesse, d'un homme mais sans jamais pécher. Dans sa faiblesse temporaire, Il a même accepté de mourir pour nous.
Mais comme Il est le Dieu Tout Puissant, alors, Il a battu son plus grand ennemi : la mort.

Jésus-Christ est ressuscité le troisième jour et s'est assis à la droite du Père, car la mort n'a pas réussi à le retenir. Cette résurrection est attestée par de nombreux témoins. Dieu est tellement puissant, que ramenant Jésus à la vie, Il nous donne aussi cette nouvelle vie : la vie éternelle. Et c'est cela le vrai repos : vivre avec Dieu pour toujours.

Conclusion

Avez-vous ce repos du cœur ? Le repos qu'on expérimente quand on est en communion avec Dieu ? Le repos qu'aucun péché ne vient enrayer.

Si tel n'est pas le cas, venez à ce grand Dieu Tout Puissant, qui a manifesté sa toute-puissance en Jésus-Christ. En effet, Christ a dit : venez à moi vous tous qui êtes fatigués et je vous donnerai du repos.

Que signifie « venir à Jésus-Christ » ?
Voyez ce que firent ces marins :

  • Ils ont cessé d'invoquer les faux dieux
  • Ils ont invoqué le vrai Dieu et l'ont reconnu comme le seul Dieu qui peut tout faire
  • Ils ont offert des sacrifices
  • Ils ont décidé d'accomplir des vœux

Aujourd'hui, il en va de même pour ceux qui veulent suivre le Dieu tout puissant :

  • Invoquez ce Dieu manifesté en Jésus-Christ, priez-Le et dites-Lui tout ce qui vous pèse sur le cœur.
  • Pensez au sacrifice que Jésus-Christ a fait, et croyez qu'Il est mort pour ôter vos péchés.
  • Sachez que vous pouvez vous engager pour le vrai Dieu, et cela amènera au repos et non à l'épuisement.