Colossiens 3 : 1 - 3

Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.
Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.

Introduction

L'étude qui suit est basée sur Colossiens 3 et il donne suite à la première étude sur la « vie en Christ ». Ces deux études exposent comment le Saint-Esprit définit la vie en Christ à travers le chapitre trois de l'Épître aux Colossiens.

Vivre en Christ, c'est vivre sur terre les réalités du ciel : le chrétien manifeste ce que Christ a fait pour lui dans tous les domaines de sa vie.

Cet exposé sera surtout composé d'une liste non exhaustive de principes concernant la vie concrète du chrétien. En effet, la Bible nous dit que le chrétien cherche à manifester l'œuvre que Christ a faite pour lui dans tous les domaines de sa vie.

Cela signifie qu'en tant que père de famille, en tant qu'épouse ou en tant qu'enfant, je peux illustrer par ma vie l'œuvre de Christ.

Dans n'importe quel domaine, le chrétien peut montrer ce que Christ a fait pour lui rien que par sa manière de vivre. Cela dépasse le cadre du témoignage, car le témoignage est donné à un moment précis : ce que nous verrons est le début de la vie éternelle. Notre vie sur terre n'a de valeur que dans l'accomplissement de l'œuvre de Christ.

Notons qu'un principe n'est pas une loi mais, seulement le début de la réponse que le chrétien veut donner en retour à l'amour de Christ. La mise en pratique de ces principes est différente d'une personne à une autre parce que les vies sont toutes différentes des unes des autres. La liberté en Christ nous responsabilise sur nos réactions sachant que le Saint-Esprit nous guide.

Comment vivre pour manifester notre statut de ressuscité avec Christ à chaque instant ? Nous verrons des principes dans le domaine de la famille.

Le Saint-Esprit commence a dicté ses premiers principes dans le cadre de la famille. En effet, l'image de la famille est souvent prise par Dieu : Il se présente comme un Père et Il veut faire de nous ses enfants.

Pour commencer une famille, il faut d'abord un couple. Disons-le tout de suite, être en couple n'est pas la solution unique pour pouvoir exprimer sa foi. Mais, le fait est que parmi les chrétiens il y a de nombreux couples et la question qu'ils peuvent se poser est la suivantev : sur quels principes leur vie de couple peut-elle parler de l'œuvre de Christ ?

La réponse est différente selon qu'on est l'homme ou la femme.

1. Proclamer Christ en tant que femme mariée

Femmes, soyez soumises à vos maris, comme il convient dans le Seigneur.
Colossiens 3 : 18

Pour avoir plus de précisions, nous pouvons lire le verset corolaire dans l'Épître aux Éphésiens :

Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur ; car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. Or, de même que l'Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses.
Éphésiens 5 : 22-24

Ces versets s'adressent uniquement aux femmes chrétiennes qui veulent proclamer l'œuvre de Christ par leur vie, en tant qu'épouse.

Sur quel principe une femme mariée doit-elle baser sa vie pour exprimer concrètement l'œuvre de Christ dans sa vie ? La réponse est la réponse à cette question : comment l'Église, épouse de Christ, doit-elle se comporter envers Christ ?

De ces versets, nous tirons le principe suivant : L'Église se soumet volontairement à Jésus-Christ <=> La femme se soumet volontairement à son mari.

Que signifie « se soumettre volontairement » ?
Répondre à cette question ferait dépasser le cadre d'un principe et cela reviendrait à créer une loi. La seule chose que nous pouvons dire, c'est qu'avec l'aide du Saint-Esprit en elle, la femme mariée sait si en toute chose, elle est soumise ou non. Soulignons que cette soumission ne concerne personne d'autre qu'elle et son Seigneur Jésus-Christ, même pas son mari.

Le principe pour proclamer la bienfaisance de Christ dans une vie de femme mariée est de se soumettre à son mari car elle rappellera ainsi comment l'Église se soumet volontairement à son rédempteur.

Passer outre ce principe est équivalent à passer outre les bénédictions de Dieu pour elle. C'est pour cela qu'une chrétienne doit bien réfléchir avant d'accepter de se marier à tel ou tel homme. Un mauvais choix rendra très difficile la mise en pratique de ce principe.

2 Proclamer Christ en tant que mari

Maris, aimez vos femmes, et ne vous aigrissez pas contre elles.
Colossiens 3 : 19

Lisons aussi le verset corolaire dans l'Épître aux Éphésiens :

Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau, afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. C'est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même. Car jamais personne n'a haï sa propre chair ; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l'Église, parce que nous sommes membres de son corps. C'est  pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair.
Éphésiens 5 : 25-31

Ces versets s'adressent uniquement aux hommes chrétiens qui veulent proclamer l'œuvre de Christ par leur vie, en tant que mari.

Sur quel principe un homme marié doit-il baser sa vie pour exprimer concrètement l'œuvre de Christ dans sa vie ? La réponse est la réponse à cette question : Comment Christ a-t-il aimé son Église ?
De ces versets nous tirons quelques principes de base :

  • Jésus-Christ s'est livré pour l'Église pour la faire paraître parfaite <=> Le mari doit se consacrer à sa femme pour qu'elle ait de ce qu'il y a de meilleur
  • Jésus-Christ a sanctifié l'Église par sa Parole <=> L'homme est responsable de la vie spirituelle du foyer
  • S'aimer soi-même <=> Aimer sa femme
  • L'amour de Christ est tel qu'Il a quitté son Père au ciel pour venir sur terre pour s'unir avec son Église <=> L'homme quitte sa famille de sang pour s'unir avec sa femme et créer une nouvelle entité

Que signifie « aimé au point de se livrer pour elle » ?
Répondre à cette question ferait encore dépasser le cadre d'un principe et cela reviendrait à créer une loi. La seule chose que nous pouvons dire, c'est qu'avec l'aide du Saint-Esprit en lui, le mari sait si en toute chose, il aime sa femme ou non. Soulignons que cet amour ne concerne personne d'autre que lui et son Seigneur Jésus-Christ.

Comme une femme doit bien choisir son mari, l'homme doit aussi bien choisir sa femme s'il veut ne pas avoir trop de difficulté à professer Christ en tant que mari !

Le paragraphe se termine comme suit :

Ce mystère est grand ; je dis cela par rapport à Christ et à l'Église.
Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari.
Éphésiens 5 : 32-33

Ce qui vient d'être dit est un grand mystère dévoilé ! Si c'est un peu compliqué, retenons que pour concrétiser l'œuvre de Christ dans nos vies de chrétien, la seule réponse que la femme mariée doit donner à son mari est de respect sa volonté, la seule réponse qu'un mari doit donner à sa femme est l'amour.

3 Proclamer Christ en tant qu'enfant

Enfants, obéissez en toutes choses à vos parents, car cela est agréable dans le Seigneur.
Colossiens 3 : 20

Une fois de plus, le passage parallèle dans Éphésiens apporte plus de précisions :

Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste. Honore ton père et ta mère (c'est le premier commandement avec une promesse), afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre.
Éphésiens 6 : 1-3

Ces versets s'adressent uniquement aux enfants chrétiens qui veulent proclamer sa foi en tant que fils/fille l'œuvre de Christ par leurs vies. Ici, la Parole parle d'un enfant indépendamment de son âge : il est enfant tant que les parents sont vivants, même si l'enfant est devenu adulte.

Sur quel principe un enfant doit-il baser sa vie pour exprimer concrètement l'œuvre de Christ dans sa vie ?
La réponse est la réponse à cette question : Comment Christ s'est-il comporté comme fils de Dieu ?

Jésus-Christ a toujours honoré son Père en lui obéissant. De même, si nous devons toujours honorer nos parents, alors c'est une bonne manière de vivre l'Évangile.

Remarquons que la différence entre Dieu et les parents humains, c'est que Dieu ne se trompe jamais. Alors, peut-être qu'il est parfois difficile d'obéir à ses parents mais il sera toujours possible de les honorer.

Que signifie « honorer ses parents » ?
Répondre à cette question ferait toujours dépasser le cadre d'un principe et cela reviendrait à créer une loi. La seule chose que nous pouvons dire, c'est qu'avec l'aide du Saint-Esprit en lui, l'enfant sait si en toute chose, il honore ces parents ou non.

4 Proclamer Christ en tant que père

Pères, n'irritez pas vos enfants, de peur qu'ils ne se découragent.
Colossiens 3 : 20

Le passage parallèle dans Éphésiens apporte d'autres précisions :

Et vous, pères, n'irritez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur.
Éphésiens 6 : 4

Ces versets s'adressent uniquement aux pères de famille chrétiens qui veulent proclamer l'œuvre de Christ par leur vie, en tant que responsable de foyer.

Sur quel principe un père doit-il baser sa vie pour exprimer concrètement l'œuvre de Christ dans sa vie ? La réponse est la réponse à cette question : comment Dieu le Père se comporte-t-il avec nous ?

Notre Père qui est aux cieux a toujours cherché notre édification. Le Seigneur a toujours su nous corriger et instruire pour que nous avancions.
Que signifie « ne pas irriter l'enfant » ?
Un enfant n'est jamais irrité parce qu'il a été repris, un enfant est irrité quand il est repris injustement. Chaque père chrétien doit vraiment s'appuyer sur le Saint-Esprit pour qu'Il le guide dans l'éducation de ses enfants. Chaque cas est unique, chaque enfant est unique alors il est évident qu'il n'y a pas de recette miracle pour donner une bonne éducation mais, il y a des ingrédients incontournables : En toutes circonstance manifester le fruit du Saint-Esprit :

Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ;
Galates 5 : 22

Selon les différents cas, si le père chrétien est imprégné de la Parole de Dieu, Parole qui lui présente comment Dieu le Père agit, alors il saura se comporter au moment opportun pour bien vivre sa vie de racheté en tant que père.

Conclusion

Quelle que soit notre position familiale, nous pouvons vivre en Christ. Notre vie peut illustrer la nouvelle relation que nous avons avec Dieu acquise grâce à Christ.

Les principes que nous avons vus concernent le mari, l'épouse, l'enfant et le père et n'oublions pas que l'exemple de Christ nous donne des principes pour être un frère, un prochain…

Nous avons vu des principes et non des lois. C'est pour la liberté que Christ nous a affranchis : cela signifie que les principes donnent les grandes lignes mais Dieu nous donne la responsabilité de la mise en pratique. Dans l'application de ces lignes directrices, nous ne sommes pas seuls, car le Saint-Esprit est avec nous, de sorte que nous pouvons être conformes à ce verset :

car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.
Colossiens 3 : 3

Dans certains cas, cela peut être très éprouvant de respecter son mari, d'aimer sa femme… mais, ne nous lassons pas de chercher les choses d'en haut, ne serait-ce que pour la récompense dite au verset qui suit :

Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire.
Colossiens 3 : 4