Lettre aux Colossiens

La lettre aux chrétiens de la ville de Colosses (en Turquie actuelle) fut rédigée en prison par Paul en même temps que celle dite aux Éphésiens. Cette église ne fut pas fondée par Paul, mais l'un de ses compagnons, Épaphras, a annoncé l'évangile à Colosses (1 : 7).

Informé, peut-être par Épaphras (Philémon 1 : 23), du trouble que jetaient, dans les esprits des chrétiens, des gens qui enseignaient des erreurs, Paul rédige cette lettre pour rappeler les fondements de la Bonne Nouvelle.

Il évoque, par des allusions, l'enseignement erroné qu'il combat :
c'est un système philosophique (2 : 8) d'inspiration grecque, où se mêlent des croyances et des pratiques juives (culte des anges, circoncision) de tendance ascétique (2 : 20-23).

Cette erreur ôtait à Jésus-Christ sa place unique de seul intermédiaire entre Dieu et les hommes, de seul Sauveur. Elle faisait retomber les chrétiens dans le légalisme. Ses développements, au deuxième siècle, sont bien connus sous le nom de gnosticisme.

Plan

Chapitre 1
  • Salutation
  • Prière de reconnaissance
  • Tout pleinement en Christ - Prière de Paul et hymne à Jésus-Christ
  • Le combat de l'apôtre pour l'église
Chapitre 2
  • Le combat de l'apôtre pour l'église
  • Le Christ, la vraie sagesse
  • La vie en Christ - La liberté en Christ
Chapitre 3
  • La vie en Christ - La liberté en Christ
  • La vie nouvelle
  • Les relations dans la famille
  • Les relations entre maîtres et esclaves
Chapitre 4
  • Les relations entre maîtres et esclaves
  • Dernières recommandations
  • Salutations