Colossiens 1 : 9-11

Nous rendons grâces à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, et nous ne cessons de prier pour vous, ayant été informés de votre foi en Jésus Christ et de votre charité pour tous les saints, à cause de l'espérance qui vous est réservée dans les cieux, et que la parole de la vérité, la parole de l'Évangile vous a précédemment fait connaître.
Il est au milieu de vous, et dans le monde entier ; il porte des fruits, et il va grandissant, comme c'est aussi le cas parmi vous, depuis le jour où vous avez entendu et connu la grâce de Dieu conformément à la vérité, d'après les instructions que vous avez reçues d'Épaphras, notre bien-aimé compagnon de service, qui est pour vous un fidèle ministre de Christ, et qui nous a appris de quelle charité l'Esprit vous anime.
C'est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous, et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle, pour marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes œuvres et croissant par la connaissance de Dieu, fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients.

Introduction

L'église de Colosses est âgée d'environ six ans lorsque Épaphras vient voir Paul en prison pour lui faire part de tristes nouvelles : L'église de Colosses est assaillie par de fausses doctrines.

Une des erreurs qui semble s'être introduite est le gnosticisme. Comment définir le gnosticisme ?
La portion du gnosticisme qui nous intéresse pour cette étude est la partie qui consiste à dire qu'il y a une sagesse cachée qui permet d'accéder à une vie accomplie. Seul un petit nombre d'initiés peuvent la connaître.

Il est vrai que celui qui vit sagement aura une vie épanouissante mais il est erroné de penser que cela est réservé à un petit groupe d'élite. Le verset 9 nous rappelle que Dieu veut nous remplir de la connaissance de sa volonté, autrement dit, nous remplir de sa sagesse et de son intelligence spirituelle.
La seule chose que tout homme a besoin de connaître, c'est la sagesse de Dieu révélé dans la Bible, Parole de vérité.

Si Dieu a décidé de dévoiler sa sagesse au monde, cela signifie que n'importe qui a la possibilité de mener une vie accomplie, une vie réellement épanouissante et si notre vie est morose, c'est que nous avons rejeté la sagesse venant de Dieu.

Pour encourager les chrétiens de colosses, Paul commence par leur rappeler qu'ils ont été assez sages pour croire au message du salut depuis qu'ils ont entendu la prédication de l'évangile. Puis l'apôtre continue de détailler cette sagesse basée sur la Parole de Dieu.

Nous aussi, nous avons besoin d'être encouragés et nous avons besoin de nous rappeler les détails de la sagesse trouvée dans la bonne nouvelle en Jésus-Christ. Celui qui se confie en Dieu trouvera la sagesse pour avoir une vie réellement :

  • éternelle
  • agréable à Dieu
  • utile
  • fortifiée

1. Trouver la sagesse

Ce qui est important de comprendre c'est que la sagesse est à la portée de tout un chacun parce que c'est Dieu qui l'a voulu ainsi. Rejetons donc l'idée que Dieu a caché des trésors de connaissances à l'humanité. Au contraire, Il a tout fait pour se dévoiler selon qu'il est écrit :

Que tes œuvres sont en grand nombre, ô Éternel ! Tu les as toutes faites avec sagesse. La terre est remplie de tes biens.
Psaumes 104 : 24

Ainsi, celui qui ouvre les yeux et analyse la nature peut déjà commencer à se rendre compte combien Dieu est grand. Et comme le verset 9 nous le rappelle, la connaissance de Dieu s'accompagne forcément de toute sagesse et intelligence spirituelle.
Ce n'est pas une sagesse que seuls de grands érudits peuvent atteindre suite à un grand nombre de rites d'initiation. Non, cette sagesse et intelligence commencent par la crainte de Dieu selon qu'il est écrit :

La crainte de l'Éternel est le commencement de la sagesse ; tous ceux qui l'observent ont une raison saine.
Psaume 111 : 10

Ce verset est simple : pour être sain d'esprit, il faut être saint d'esprit. En effet, celui qui veut être équilibré dans sa tête doit commencer par considérer Dieu en tant que créateur et donc maître absolu.

Il est évident que Dieu est le créateur et le maître, mais les hommes n'ont pas voulu se soumettre, ils ont choisi la voie de la rébellion. Le premier pas de la rébellion consiste à créer une sagesse parallèle à celle de Dieu. De cette sagesse humaine est né tout un tas d'idées farfelues comme la théorie de l'évolution des espèces. Avec les avancées technologiques de nos jours, comment peut-on encore croire à cette théorie qui est bien loin d'une démarche scientifique (observer, comprendre et reproduire l’expérience) ?

Mais en réalité, les limites avérées de cette pseudothéorie ne sont pas intéressantes. Il est plutôt important de comprendre qu'avec cette théorie, ceux qui rejettent Dieu tiennent une sagesse qui met Dieu à la porte. Vous remarquerez qu'en fin de compte, toutes les fausses doctrines reviennent uniquement à l'idée d'enlever à Dieu son rôle de maître.

Mais pour celui qui veut avoir une raison saine, il bâtit sa vie avec l'évidence que la nature démontre : Dieu est là et Il est le maître de toute chose. Et ce grand Dieu veut se faire connaître à sa créature.

Concrètement, comment être rempli de la connaissance de Dieu ?
Nous voyons que les Colossiens ont été remplis de la connaissance de Dieu en entendant la prédication de la croix, folie pour ceux qui périssent (1 Corinthiens 1 : 18), selon qu'il est écrit :

Car puisque le monde, avec sa sagesse, n'a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la  prédication.
1 Corinthiens 1 : 21

La prédication de la Parole de Dieu n'est pas un simple et beau discours. C'est le moyen par lequel Dieu a voulu sauver les hommes. Cela signifie que Dieu se révèle dans la prédication basée sur la Bible et suite à cette révélation, la Parole de vérité agit dans le cœur du croyant.

Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur.
Hébreux 4 : 12

La Parole de Dieu est vivante et efficace parce qu'Elle sépare dans le cœur de l'homme tout ce qui vient de l'âme (de lui-même) et de l'Esprit (de Dieu). La Parole de Dieu nous donne des certitudes et du discernement sur les pensées de notre cœur.

Le discernement que nous donne l'exposition de la Bible a pour conséquence que nous connaissons mieux le grand Dieu créateur, avec la crainte qui amène à la vraie sagesse. Et c'est cette sagesse qui nous donnera les moyens de marcher d'une manière digne devant Dieu.

2. Avoir la sagesse de vivre éternellement

Tout le monde aspire à vivre avec sagesse et non à mourir. J'ai cherché sur le web des citations à propos de la sagesse et en résumé, la sagesse est un état mystique indéfini. Certains ont de la sagesse pour vivre heureux une centaine d'années sur terre, bien qu'au bout du compte, la vanité de leur vie les pousse à la déprime, même si elle a été fastidieuse.

Mais ceux qui ont cru au message de la bonne nouvelle en Jésus-Christ sont pleins d'espérance parce que dans la Parole du Seigneur, ils ont trouvé la sagesse de vivre avec la paix du cœur sur cette terre et ils savent aussi que cette sagesse continuera pour l'éternité.
En effet, la sagesse consiste à trouver la clé de la vie heureuse et éternelle. La bonne nouvelle en Jésus-Christ est l'espérance d'être trouvé innocent au jour du jugement dernier :

Tel il (Jésus) est, tels nous sommes aussi dans ce monde :
c'est en cela que l'amour est parfait en nous, afin que nous ayons de l'assurance au jour du jugement.
La crainte n'est pas dans l'amour, mais l'amour parfait bannit la crainte ; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n'est pas parfait dans l'amour.
1 Jean 4 : 17-18

Celui qui a cru à ce que le Seigneur a annoncé n'a plus à craindre car, Dieu dans son parfait amour, lui a garanti une place dans les cieux. Le sage est celui qui a accepté la grâce de Dieu parce que c'est uniquement par la grâce que nous pourrons vivre.

3. Avoir la sagesse d'avoir une vie agréable à Dieu

Tout le monde aspire au bien, à ce qui est bon… et tout le monde s'accorde à dire qu'il faut de la sagesse pour tendre vers ce qui est vertueux. Mais nous voyons que notre monde qui a rejeté Dieu, les grandes valeurs que les hommes ont eux-mêmes mises en avant (respect, tolérance ...) n'ont jamais été atteintes. Ce n'est pas que les idées sont mauvaises, mais ce que le monde oubli, c'est que sans Dieu, l'homme n'est pas capable de tendre vers l'idéal de paix auquel il aspire.

Bien-aimé, n'imite pas le mal, mais le bien. Celui qui fait le bien est de Dieu ; celui qui fait le mal n'a point vu Dieu.
3 Jean 1 : 11

Ce verset nous précise la source du bien : « être de Dieu ». Et il précise aussi la source du mal : « ne pas connaître Dieu ». Celui qui appartient à Dieu a donc trouvé la sagesse pour marcher d'une manière digne de Lui. Cela signifie parler d'une manière digne et aussi penser, agir, répondre, avoir des habitudes… dignes de Dieu.

L’erreur des chrétiens est parfois de prendre les écrits du Nouveau Testament comme un ensemble de lois à appliquer. En effet, lorsqu'il est écrit « marcher d'une manière digne selon le Seigneur » cela n'est pas un rite à accomplir mais cela fait partie de l'espérance du chrétien. Il sait que Dieu le prendra en charge pour le faire marcher d'une manière digne de Lui.
Dieu rend sage en faisant comprendre au chrétien qu'il ne peut pas y arriver tout seul. Alors l'intelligence qu'a le chrétien est de se réfugier dans la grâce de Dieu tel un enfant qui tient la main de son père.

Le résultat de la pleine connaissance de Dieu est d'avoir une vie qui est agréable à Dieu car Dieu prend soin de celui qui est humble, de celui qui se confie en Lui.

4. Avoir la sagesse pour être utile

Celui qui a trouvé la sagesse en Dieu porte du fruit. Cela signifie qu'il accomplira toute sorte de bonnes œuvres. Le passage que nous étudions nous donne la source de ces bonnes œuvres : la croissance de la connaissance de Dieu.
Ainsi, celui qui connaît mieux le Seigneur à travers sa Parole aura de la clairvoyance sur la volonté de Dieu dans sa vie.

Attention de ne pas prendre les bonnes œuvres comme une quête que seules les âmes les plus dévouées, les désintéressées sont capables d'accomplir ! En effet, il est écrit :

Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions.
Éphésiens 2 : 10

Les bonnes œuvres font partie intégralement de l'espérance du chrétien parce que le chrétien sait que c'est Dieu qui les a préparées sur sa route. C'est un travail prémâché ! Le chrétien a été sage de se confier en Christ parce qu'en Lui, il sait qu'il sera utile.

... Selon le serment par lequel il avait juré à Abraham, notre père, De nous permettre, après que nous serions délivrés de la main de nos ennemis, De le servir sans crainte
Luc 1 : 74-75

Dieu nous appelle à le servir sans crainte, sachant que notre divin maître nous précédera dans tout ce qu'Il nous demande. Celui implique sa protection, sa sagesse, son contrôle sur les détails… et surtout sa victoire.

Approchons-nous donc du Seigneur dans la prière, dans l'étude de sa Parole, dans la communion fraternelle et Il nous montra ce qu'il attend de nous.

5. Avoir la sagesse d'être en paix

À cause du péché de tout un chacun, la vie sur cette terre n'est pas facile et tout le monde a besoin d'être fortifié à tous égards. Mais comment se fortifier ?

Mon père est un homme très intelligent selon ce monde (il est médecin), pourtant, la dépression l'a terrassé. Savez-vous que le business le plus prometteur du XXIe siècle concerne surtout le bien-être (SPA, vacances, loisir, rencontre…) ?
En effet, toutes ces activités sont sensées palier à la dureté de la vie et fortifier ceux qui les pratiques mais comme pour mon père, j'ai peur que cela ne soit pas suffisant.

Paul rappelle aux Colossiens que celui qui a mis sa confiance en Jésus-Christ est fortifié par la puissance de Dieu. Lorsque les forces manquent, Dieu est là et Il nous soutient.

Comment nous soutient-il ?
Grâce au Saint-Esprit qui est dans le chrétien, Dieu fortifie en générant son fruit :

Car le fruit l'Ésprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance
Galates 5 : 22

Conclusion

La sagesse est indispensable pour mener une vie droite et équilibrée. Nous avons vu que cette sagesse, Dieu a voulu la mettre à disposition de tout le monde, si du moins nous acceptons que Dieu nous instruise.
En effet, la seule sagesse est de savoir que nous n'avons aucune intelligence et que nous devons nous confier en Dieu pour avancer.
Celui qui se confie en Dieu aura trouvé la sagesse pour avoir une vie :

  • éternelle
  • agréable à Dieu
  • utile
  • fortifiée
Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée.
Jacques 1 : 5