Introduction

La Bible peut paraître tellement immense qu'il parait difficile d'en faire un résumé. Si cela est difficile tant la Parole de Dieu est profonde, ce n'est pas pour autant impossible, pour peu que nous prenions un thème qui est développé et dévoilé petit à petit.

Nous pouvons nous pencher par exemple sur la notion du mariage.

En effet, aussi étonnant soit-il, la Bible commence et se termine par un mariage !

Nous verrons au fil de ce billet que le mariage entre un homme et une femme illustre la relation que Dieu veut avec nous. Cela devrait nous encourager à considérer cette union avec beaucoup de respect.

1. Adam et Ève

Puis Dieu dit :
Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.
Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. Dieu les bénit, et Dieu leur dit :
Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez ; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.
Genèse 1 : 26-28
L'Éternel Dieu dit : Il n'est pas bon que l'homme soit seul ; je lui ferai une aide semblable à lui. L'Éternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l'homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l'homme. Et l'homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs ; mais, pour l'homme, il ne trouva point d'aide semblable à lui.
Alors l'Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit ; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L'Éternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme, et il l'amena vers l'homme.
Et l'homme dit : Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! on l'appellera femme, parce qu'elle a été prise de l'homme.
C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.
Genèse 2 : 18-24

Ces deux extraits sont tirés des premières pages de la Bible.

Dans un premier temps, nous voyons que Dieu a créé l'homme et la femme à son image. Être créé à l'image n'est pas un détail anodin ! Par exemple, les animaux n'ont pas eu ce privilège. Ainsi, bien qu'au niveau biologique nous soyons très proches, pour notre Créateur, nous avons beaucoup plus de valeur.

1.1. Quel avantage y a-t-il à être créé à l'image de Dieu ?

Cela signifie que nous avons des points communs avec Dieu mais pas à tous les niveaux. En effet :

  • Ces points de jonction ne sont pas au niveau physique puisque Dieu est esprit (Jean 4 : 24).
  • De plus, ce n'est pas au niveau des pouvoirs car nul ne peut être égal à Dieu (Exode 15 : 11)

Ce que nous avons de plus que les animaux et qui fait que nous sommes à l'image de Dieu est principalement que notre cœur a les mêmes caractéristiques que celui du Dieu Tout Puissant. Ainsi, notre âme a les facultés suivantes :

  • Avoir des émotions : être affecté par les circonstances.
  • Avoir une conscience : avoir la notion du bien et du mal.
  • Avoir une forme d'intelligence : maîtriser les sciences.
  • Avoir des désirs : Être capable de concevoir un projet qui n'est pas dicté par l'instinct mais par les émotions, la conscience et l'intelligence.
1.2. Pourquoi notre cœur est-il semblable à Celui de Dieu ?

La Bible dit que Dieu est amour (1 Jean 4 : 8)

De ce fait, lorsque Dieu nous a créés, il avait un but : il a souhaité que nous soyons des créatures capables de répondre à son amour.

Ainsi, bien que les animaux soient des « machines » extrêmement sophistiquées, ils n'ont pas la capacité d'aimer à l'image de l'amour de Dieu. Seuls les humains peuvent répondre pleinement à cet amour divin.

Comment Dieu manifeste-t-il son amour à sa créature ?
Nous voyons qu'Il partage son règne. N’oublions pas que toute la création appartient à Dieu. Mais, par amour, il offre à l'homme le partage de la gestion de son univers. Il fait cela de deux manières :

  • En permettant à l'homme d'être le maître absolu sur la terre.
  • En offrant à l'homme la possibilité de gérer la vie par la procréation.

Ainsi, nous pouvons garder en tête une grande vérité annoncée dès la première page de Bible :
La seule chose que Dieu a toujours voulue, c'est de partager son règne avec les humains qu'il a tant aimé.

Cette grande vérité traverse toute la Bible et c'est là notre espérance.

1.3. Le mariage d'Adam et Ève

Le premier chapitre de la Bible raconte comment Dieu a tout créé. Au deuxième chapitre, Dieu fait une pause dans la chronologie et revient en arrière pour faire un zoom sur la création d'Adam et Ève.

Nous voyons que :

  • Adam a été créé seul en premier.
  • Il avait la charge de gérer la création.
  • Comme il est un être créé pour aimer, il lui manquait un vis-à-vis.

C'est dans ce contexte qu'Ève est arrivée. Dieu a créé Ève pour que ce premier couple vive physiquement ce qu'un être humain vit spirituellement avec Dieu. Ainsi, cela définit le but du mariage dans la Bible :

  • Dieu et Adam ont des différences mais un même cœur. De même, un homme et une femme sont différents, mais ils ont un même cœur pour avoir un amour réciproque.
  • Dieu a partagé son règne avec Adam. De même, Ève partage les responsabilités que Dieu a confié Adam.
  • Dieu, plus fort qu'Adam, prend soin de lui. De même, Adam doit prendre soin d’Ève.
  • Dieu veut être en pleine communion avec Adam et Ève. De même, Adam et Ève ne forment qu'un seul corps.

Ainsi, en créant le mariage entre le premier homme et la première femme, Dieu a illustré l'amour spirituel par un amour physique.

2. Le mariage entaché par le péché

Adam et Ève ont joui d'un amour horizontal (entre eux) et vertical (avec Dieu) jusqu'au jour où ils ont désobéi à Dieu.

Avec le péché, la première chose qui disparaît est l'amour :

  • L'amour avec Dieu : Adam a fui loin de Dieu.
  • L'amour entre eux : Adam n'a pas hésité à faire porter la responsabilité de la faute originelle sur le dos de sa femme !

Avec le rejet de la relation d'amour que Dieu propose, Adam, qui est le principal coupable, a introduit dans le monde la possibilité aux hommes d'inventer leur propre relation. Cette façon d'aimer est très loin du modèle parfait que Dieu a voulu :

  • La relation verticale est inexistante : il n'y a plus de relation avec Dieu.
  • La relation horizontale est égoïste : les hommes et les femmes cherchent leur épanouissement personnel au lieu d'aimer et soutenir son vis-à-vis.
2.1. La passion d'Amnon

Les enfants du roi David ont montré ce mauvais exemple. Vous trouverez cette histoire dans le treizième chapitre du deuxième livre du prophète Samuel. Voici ce qui s'est passé :

  • Amnon, fils du roi, est tombé amoureux de sa demie sœur.
  • Cela le perturbait tellement qu'il en est venu à la violer.

Il est intéressant de voir ce qu'a ressenti Amnon, après qu'il ait cédé à ses passions :

il lui fit violence, la déshonora et coucha avec elle. Puis Amnon eut pour elle une forte aversion, plus forte que n'avait été son amour. Et il lui dit : Lève-toi, va-t'en !
2 Samuel 13 : 14-15

Ces versets décrivent parfaitement une relation qui n'est pas selon Dieu : une fois le but atteint, elle n’aboutit à rien si ce n'est un écœurement de notre convoitise.

Notre société est façonnée par des hommes assoiffés par toutes sortes de mauvaises passions. Ils font tout pour faire baisser les standards de la pureté si bien qu'à l'image d'Amnon, ils peuvent assouvir leurs convoitises sans qu'il y ait de notion de « viol ».

Mais, le résultat est le même : une fois que leur victime a été sous leurs possessions, ils éprouvent un rejet plus fort que le désir qu'ils avaient pour la personne.

2.2. Notre monde suit la voie d'Amnon

C'est comme cela que nous vivons dans un monde qui a redéfini l'amour : je consomme, ensuite je vais voir ailleurs.

Il est intéressant de voir que les nouveaux business en pleine expansion :

  • Sites pornographiques.
  • Club échangistes.
  • Sans compter tous les business autour de l’infidélité.

Les sentiments qui animaient Amnon sont si ancrés dans notre société qu'il est possible d'en gagner de l'argent. Mais, le fruit est toujours le même car après avoir consommé ces produits, la sensation de néant arrive derrière.

2.3. La colère de Dieu

Notons tout de même une chose : tout en croyant s'être affranchi de Dieu, le monde ne se rend pas compte qu'il est totalement esclave de ses propres convoitises charnelles.

En effet, même si la fin de leurs aventures amoureuses est toujours la tristesse, ils n'arrivent pas à créer d'autres scénarios.

Pourquoi ?
Parce que, dans sa colère, Dieu les a rendus esclave d'eux-mêmes, selon ce qui est écrit dans le premier chapitre de l'Épître aux Romains :

La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages.
Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous ...
C'est pourquoi Dieu les a livrés à l'impureté, selon les convoitises de leurs coeurs ; en sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps ...
C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature ; et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.
Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d'injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice ; pleins d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité ...
Et, bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font.

3. Rétablir toute chose en Jésus-Christ

Les êtres humains sont donc esclaves de leur propre nature pécheresse et la bible est claire quant à l'issue : la mort. Mais, la bonne nouvelle en Jésus-Christ est que si nous nous repentons, Dieu nous délivre et nous purifie du péché. Cela est bien expliqué dans ces versets :

Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l'égard de la justice.  Quels fruits portiez-vous alors ? Des fruits dont vous rougissez aujourd'hui. Car la fin de ces choses, c'est la mort.
Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle.  Car le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur.
Romains 6 : 20-23

Le don que Dieu offre gratuitement est la vie éternelle.

Comprenons bien ce que cela signifie. S'il s'agissait de vivre éternellement en enfer, nous n'aurions pas besoin de Dieu car avec le péché, nous y allons déjà tout droit.

3.3. Renouvellement de l'amour vertical

Ce que Dieu offre sans que nous ayons besoin de débourser quoi que ce soit, c'est de vivre en pleine communion avec Lui pour l'éternité. Grâce à l'œuvre de rachat de Jésus-Christ, nous pouvons vivre ce que Dieu avait prévu pour nous : faire un avec Lui.

De même que la première chose que le péché détruit est l'amour (horizontal et vertical), de même l'amour est la première chose qui vient lorsqu'une personne demande de tout son cœur pardon à Dieu pour ses offenses.

Ainsi, là où Adam a fui loin de Dieu, le chrétien court dans les bras d'amour de son Père pour trouver le pardon, la rédemption, la sanctification et la glorification.

3.2. Renouvellement de l'amour horizontal

À cause de l'esclavage du péché, nous vivons dans un monde qui veut détruire le mariage de différentes manières :

  • En le reniant par la débauche.
  • En le combattant en créant des nouvelles lois qui remplacent le mariage.
  • En l’infiltrant en qualifiant de « mariage » des unions illicites.
Mais qu'importe, Dieu protègera ce qu'Il a créé car en se convertissant, les nouveaux chrétiens redonnent au mariage la vraie place qui lui revient. En effet, lorsqu'un couple est au Seigneur, leur amour (horizontal) reflète de nouveau l'amour avec Dieu (vertical), selon qu'il est écrit :
Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur ; car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.
Or, de même que l'Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses.
Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau, afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible.i.
Éphésiens 5 : 22-27

Ces versets nous montrent que la référence pour être un bon mari est Christ tandis que la référence pour être une bonne épouse est l'Église. Il est donc normal que ce verset irrite ceux qui ne connaissent pas Jésus comme leur Seigneur et leur Sauveur.

Ceci étant dit, notons juste au passage que les couples qui perdurent sont ceux qui suivent ce principe. Cela est vrai même si le couple en question ne connait pas les Saintes-Écritures.
De même, les couples chrétiens qui divorcent sont ceux qui ont abandonné ce principe élémentaire, même s'ils ont fréquenté une assemblée depuis leur tendre enfance.
Cela démontre simplement que la Parole de Dieu est la vérité.

Retenons de ce troisième point que là où le péché a détruit l'amour, la foi en Jésus-Christ seul rétablit l'amour selon Dieu.

4. Les noces de Jésus-Christ

Quand nous lisons la Bible, nous remarquons que le mariage le plus important est celui du Messie et son épouse : son Église.

Ainsi, lorsqu'une personne vient à Christ, la Bible dit qu'elle est comme une fiancée qui attend le jour des noces. L'apôtre Paul dira par exemple des nouveaux disciples qu'il a formés :

Car je suis jaloux de vous d'une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure.
2 Corinthiens 11 : 2

Les caractéristiques d'une fiancée sont :

  • L'attente ardente du mariage :
    La vie d'un chrétien est remplie d'espérance par le retour de Christ ; à l'image d'une personne qui attente avec impatience le jour de son mariage.
  • L'attente dans la fidélité :
    Cette attente se vit dans la fidélité et donc la pureté. Le but est d'être au meilleur de soi-même le jour tant entendu.
  • L'attente en invitant un maximum de personne à venir le jour des noces :
    Lorsque nous vivons un évènement joyeux, nous appelons toutes nos connaissances à se joindre à nous.

Mais un jour, cette attente prendra fin. Après le mariage, l'amour que vit la fiancée en espérance sera vécu de manière physique.

De même, quand Jésus reviendra, l'amour que nous vivons spirituellement sera vécu de manière physique, comme il est écrit à la fin de la Bible :

Et j'entendis comme une voix d'une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant :
Alléluia ! Car le Seigneur notre Dieu tout puissant est entré dans son règne.
Réjouissons-nous et soyons dans l'allégresse, et donnons-lui gloire ; car les noces de l'agneau sont venues, et son épouse s'est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin, éclatant, pur.
Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints.
Et l'ange me dit : Écris :
Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l'agneau !
Et il me dit :
Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu.
Apocalypse 19 : 6-9

Conclusion

L'amour est la forme d'union la plus élevée. Pour nous faire comprendre cela, Dieu a inventé le mariage.
Le mariage est si important pour Dieu que nous la retrouvons du début à la fin de la Bible.

Ainsi, si une personne n'est pas à Christ, elle ne peut pas comprendre toute la portée de l'union conjugale. En effet, puisque la communion avec Dieu lui est étrangère, elle ne peut pas comprendre que le but premier du mariage est de refléter l'amour de Dieu pour sa création.

Si nous sommes au Seigneur, comprenons donc l'importance de certains aspects du mariage :

  • L'union d'un homme et d'une femme : Illustration de l'union de deux êtres différents mais, qui sont unis par l'amour.
  • La pureté avant le mariage : Illustration du chrétien qui attend dans la fidélité et la pureté les noces avec son Sauveur.
  • La responsabilité de l'homme dans le couple : Illustration de la seigneurie de Jésus-Christ sur son Église.
  • L'amour infini du mari envers sa femme : Illustration du grand amour de Christ au point de mourir pour son Église.
  • Le respect de la femme envers son mari : Illustration de la soumission volontaire du chrétien à son Sauveur.

Ainsi, que les célibataires aient déjà en vu le vrai enjeu de leur éventuel futur mariage : Illustrer l'union de Christ et son église.
Que les mariés cherchent et trouvent en Jésus-Christ la force de démontrer chaque jour qu'ils sont le reflet de Christ qui aime son Église et de l'Église qui se soumet à Christ.

Tenons ferme car un jour, nous espérance sera une réalité physique.

Et l'Esprit et l'épouse disent : Viens. Et que celui qui entend dise : Viens. Et que celui qui a soif vienne ; que celui qui veut, prenne de l'eau de la vie, gratuitement.
Apocalypse 22 : 17