Si tu m'élèves un autel de pierre, tu ne le bâtiras point en pierres taillées ; car en passant ton ciseau sur la pierre, tu la profanerais.
Exode 20 : 25

Je voudrais voir ici trois choses que peuvent représenter ces pierres :

1) Notre cœur

Beaucoup savent qu’ils doivent nettoyer leur cœur pour s’approcher de Dieu. Mais, si beaucoup le savent, peu comprennent qu’ils ne le peuvent par eux-mêmes.

Tailler par nous-mêmes la pierre qu’est notre cœur, c’est la profaner, la souiller par notre péché. Toutes les lois que nous nous rajouterons ne feront que dévoiler le péché, et non nettoyer notre cœur.

La bonne nouvelle, c’est que Dieu veut qu’on vienne à Lui tel qu’on est, en reconnaissant l’état imparfait de notre cœur. Alors seulement Dieu taillera notre cœur, afin d’ôter notre cœur de pierre et de nous donner un cœur de chair.

2) Nos œuvres

Il en est de même pour les œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance pour nous.

Nous pensons que tel œuvre est de Dieu, mais elle nous semble banale ou insignifiante ou petite ou encore incomplète. Alors on veut la perfectionner, lui donner une touche personnelle, lui donner « plus de valeur » aux yeux des hommes.

Par cela, nous la profanons, nous la souillons. Cette œuvre qui devait briller pour l’éternité sera donc brulée au tribunal de Christ.

Laissons donc le soin à Dieu de tailler les œuvres qu’Il met devant nous. Notre part est de les pratiquer avec un cœur pur, plein de foi et de reconnaissance. Si cette œuvre est Dieu, elle durera et brillera d’elle-même, quelle que soit sa grandeur.

3) L’Évangile

Quelle grande erreur de vouloir tailler cette pierre qui est l’Évangile.

Combien d’erreurs seraient évitées si l'on ne cherchait pas à enlever ou rajouter quoi que ce soit au merveilleux Évangile. Ne soyons pas des faux docteurs, ou du nombre de ceux qui tordent les Écritures pour arriver à leurs fins.

Laissons telle qu’elle est cette pierre de l’Évangile, ce beau message, cette bonne nouvelle. Beaucoup se sont perdus à vouloir lui donner plus d’éclat (si c’était possible) et l’ont profané.

Voilà l’Évangile:

Dieu, sans tenir compte des temps d'ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu'ils aient à se repentir, parce qu'il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l'homme qu'il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts...
Actes 17 : 30-31