Les passages concernés

Le Dieu de gloire apparut à notre père Abram, lorsqu'il était en Mésopotamie, avant qu'il s'établisse à Charran ; et il lui dit : quitte ton pays et ta famille, et va dans le pays que je te montrerai.
Actes 7:2-3
Térach prit Abram, son fils, et Lot, fils d'Haran, fils de son fils, et Saraï, sa belle-fille, femme d'Abram, son fils. Ils sortirent ensemble d'Ur en Chaldée, pour aller au pays de Canaan. Ils vinrent jusqu'à Charan, et ils y habitèrent.
Genèse 11:31
L'Éternel dit à Abram : Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai.
Genèse 12:1
Abram partit, comme l'Éternel le lui avait dit, et Lot partit avec lui. Abram était âgé de soixante-quinze ans, lorsqu'il sortit de Charan.
Genèse 12:4

INTRODUCTION

Le passage tiré du livre des Actes des Apôtres montre que Dieu avait appelé Abram en Ur. Pourtant c'est Térach, le père d'Abram, qui entreprit de partir pour le pays de Canaan, mais ils n'ont pas été jusqu'au bout. Au lieu d'aller jusqu'au pays de Canaan, il se sont arrêtés avant. Dieu a donc appelé une deuxième fois Abram et cette fois-ci, il a atteint le but que Dieu lui avait fixé.

Pourquoi Abram n'a-t-il pas répondu à l'appel de Dieu quand il était encore à Ur en Chaldée ?

En répondant à cette question, nous trouverons un encouragement pour répondre à l'appel de Dieu malgré les difficultés.

Abraham, son appel...

Abram semble avoir eu des contraintes familiales fortes car :

  •     Dieu précise dans son ordre qu'il doit quitter sa famille.
  •     Térach part pour le pays de Canaan avec Abram et pas avec Nahor, son deuxième fils.

Mais Dieu l'a appelé et ne veut pas qu'il se mette en porte à faux vis-à-vis des siens. Alors Dieu a suscité ce plan (partir dans le pays de Canaan) dans le coeur de Térach pour aider Abram à répondre à l'ordre de Dieu.

Quand Dieu appelle, Il fait en sorte qu'on ne manque pas à nos devoirs vis-à-vis de nos proches.

C'est vrai que parfois Dieu veut que nous partions à tel endroit pour le servir mais... comment faire ?

  •     Il y a des problèmes financiers ? (Comment nourrir la famille ? )
  •     Il y a des personnes qui dépendent de nous (maladie, âge avancé... ) ?
  •     Il y a des liens affectifs trop forts (fils unique... ) ?

Attention !
Agir avec nos propres efforts nous mène à la désobéissance. Et c'est très regrettable car à la base nous voulions obéir !

Voyez Ananias et Saphira (Actes 5) :
C'était un couple qui appartenait à l'Église primitive. Au lieu de se confier en Dieu pour aider l'Église, ils se sont appuyés sur le « paraître » ou le « faux semblant » vis-à-vis de leurs frères. Le fruit de leur mensonge a été la mort.

Quand Dieu appelle, restons confiants en toute pureté et n'abandonnons pas notre désir de Le suivre en toute sainteté. Ce passage montre que nous pouvons nous confier en Lui car il favorisera les circonstances.

Si Abram était bloqué par des contraintes, Dieu a fait en sorte qu'il puisse répondre quand même à son appel en toute piété. Dieu a utilisé Térach pour qu'Abram entame son voyage. Pour nous, il en va de même. Dieu fera des choses auxquelles nous ne pensions pas.

De plus, les contraintes d'aujourd'hui seront nos sujets de louanges de demain. Gardons notre cœur pour Dieu, car, en son temps, il rendra son appel possible et nous donnera sa paix à ce moment-là.

L'Esprit-Saint envoyé par Jésus-Christ pour tous les chrétiens nous aide à marcher selon l'Esprit. Nous avons besoin de nous appuyer sur ce dernier pour demeurer dans la paix de Dieu dans les moments difficiles.

Rester confiant, c'est demeurer en Christ.

CONCLUSION

Quand pourra-t-on obéir, alors ?

C'est Dieu qui donne le top départ. Voyez comment Il revient vers Abram quand il est à Charan.

Cher lecteur, si Dieu vous a appelé à son service mais que cela vous est impossible aujourd'hui, restez confiant, et gardez votre zèle pour Lui en toute piété.

Demeurez en Christ et vous verrez le vrai top départ.